la démocration dans une famille Africaine

Pages: 7 (1534 mots) Publié le: 19 juin 2014
I. APPROCHE CONCEPTUEL
Nous définirons dans le cadre de cette recherche, les concepts ci-dessous cités :
1. Famille
Nom commun – féminin, ayant pour sens :
1. Groupe formé par des personnes apparentées ou étroitement unies par
alliance ou par accord mutuel1 ;
2. Groupe formé par un ou deux parents et un ou plusieurs enfants ;
3. Groupe (d'êtres vivants) fondé sur des traits communs,qui réunit des genres et dont la réunion forme un ordre2 ;
Les sociologues définissent la famille comme étant un groupe de personnes unies par les liens du mariage, du sang ou de l’adoption, caractérisé par une résidence commune constituant une maisonnée où chacun inter-agit et communique avec l’autre dans leur rôle social respectif et maintenant une culture commune.
2. Démocratie

Nom commun– féminin, du grec dêmos, peuple, et kratos, pouvoir, autorité. qui signifie :

1. Un régime politique fondé sur la souveraineté des citoyens élisant librement leurs représentants ;
2. Un système fondé sur la liberté et l'égalité de chacun.

La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple (principe de souveraineté), sans qu'il y ait dedistinctions dues la naissance, la richesse, la compétence... (Principe d'égalité). En règle générale, les démocraties sont indirectes ou représentatives, le pouvoir s'exerçant par l'intermédiaire de représentants désignés lors d'élections au suffrage universel3.

II. LA FAMILLE AFRICAINE

La première spécificité de la famille africaine est sa très grande diversité de formes, due à sa grandediversité culturelle. Certains états africains ont été très marqués par l’influence christianisant de la colonisation, menant à adopter le modèle européen, d’autres par l’adoption de l’islam, d’autres enfin par le souci de préservation de leur mode de vie traditionnel.
Il n’existe donc pas à strictement parler un modèle de famille africaine mais bien des points communs aux différents modèles, dont lescaractéristiques vont être d’importance relative selon les lieux et contextes culturels.
Le 1er point commun essentiel est que la richesse première est formée par les enfants : le but principal du mariage est donc la descendance, permettant d’accroitre la force du groupe.
Le second point commun est une faible part laissé au libre choix, la décision du mariage étant l’affaire de la famille avantcelle des individus formant le couple.
La polygynie est très répandue, elle sert de norme, à travers différentes applications directes ou indirectes.
Le mariage est toujours un échange, jamais une vente de la femme contrairement à ce que certains chercheurs ont cru. L’échange consiste à donner une femme à un groupe qui en fait de même en retour, parfois l’échange se fait sur la base du don d’unefemme en échange de biens, le plus souvent fortement symboliques, c’est-à-dire étant exclus du système marchand. Remarquons qu’aujourd’hui l’argent s’insinue parfois dans cette logique.
Au sein du couple homme et femme ont des droits distincts, les femmes coépouses étant soumises à une hiérarchie.
Les femmes ont plus de relations sociales avec les coépouses qu’avec le mari.
Cependant :
Lasituation passée et actuelle en Afrique, faite de mondialisation, condition économique difficile et influence des églises, pousse vers la monogamie. Il devient en effet de plus en plus difficile pour le mari de remplir les devoirs inhérents à la polygynie, plusieurs épouses et enfants étant un plus lourd fardeau économique, de même il s’agit de ne pas l’oublier- qu’une grande richesse au sein de cescultures. On peut alors découvrir des formes hybrides ou détournées, conservant la référence élémentaire au groupe familial étendu comme richesse, et tout spécialement dans le cas des enfants.





III. LA DEMOCRATIE

Selon la célèbre formule d'Abraham Lincoln (16e président des États-Unis de 1860 à 1865), la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple »4,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Convention des droits de l'enfant et famille africaine
  • Africaine
  • Africain
  • Ma famille
  • La famille
  • Famille
  • La famille
  • La famille

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !