La détente

1063 mots 5 pages
LES ANNEES DE LA DETENTE : 1962-1979 une pause dans la guerre froide, dans un monde toujours bipolaire

Problématique : On constate une pause dans la guerre froide, qu’on a appelé « détente » (terme utilisé en anglais) en gros entre 1963 et 1975. Mais quelle réalité et quelles limites ?

1/ Facteurs et origines de la détente A/ L’obligation de prudence
- la crise de Cuba a fait prendre conscience à tous qu’une vraie guerre, atomique, pouvait naître d’une tension locale, ou d’un incident.
- Ce sentiment est renforcé par la poursuite de la course aux armements : en 1958, les deux « grands » disposent de sous-marins armés de missiles nucléaires, et de missiles à longue portée (1500à 2000km) . Le risque est donc partout, et l’équilibre de la terreur n’empêche pas la terreur.
- Les populations sont angoissées, en Europe notamment (73 millions de signature de l’Appel de Stockholm » pour la paix) B/ des fissures dans les blocs
• dans le bloc de l’Est : - le XXème congrès du Parti communiste de l’URSS (PCUS) a commencé la déstalinisation, condamné les crimes de Staline (rapport secret de Khrushchev) , dissous le KOMINFORM, et autorise aux pays d’Europe de l’Est de choisir « des voies diverses vers le socialisme. Du coup en Pologne et Hongrie surtout, une vague de réformes et d’esprit d’indépendance se lève. En Hongrie, c’est une véritable « révolution » qui demande à sortir du Pacte de Varsovie. Elle sera matée violemment par l’Armée rouge. Cela créera une crise dans les PC européens de l’Ouest - après avoir fait alliance en 1950, la Chine rejette les évolutions en URSS, et coupe ses relations en 1960.
- le bloc de l’Est est un bloc artificiel qui tient sous la contrainte

• dans le bloc de l’Ouest : - la politique des USA est contestée : la guerre du Vietnam, à base de bombardements du Nord au napalm est contestée en Europe mais aussi aux USA, notamment par des « vétérans » qui

en relation

  • La detente
    305 mots | 2 pages
  • La detente
    3609 mots | 15 pages
  • la detente
    1371 mots | 6 pages
  • la detente
    1180 mots | 5 pages
  • La détente
    3480 mots | 14 pages
  • la detente
    337 mots | 2 pages
  • La detente
    638 mots | 3 pages
  • La détente
    10174 mots | 41 pages
  • La detente
    945 mots | 4 pages
  • La détente et la guerre
    1246 mots | 5 pages