La deportation

2450 mots 10 pages
La déportation et le système concentrationnaire nazi

I.Camps de concentration et camps d'extermination
Même si la mortalité dans les camps de concentration de l'Allemagne nazie a été élevée, il convient d'emblée de bien distinguer les termes de camps de concentration et de camps d'extermination. Le terme de camp de concentration n'a pas été inventé par les nazis. Il a été utilisé dès le début du XXème siècle par les Britanniques, lors de la guerre des Boers qui les a opposés en Afrique du Sud aux descendants des colons néerlandais.
Dans l'Allemagne hitlérienne, la fonction des camps de concentration était une fonction d'exclusion et de terreur. Ces camps étaient destinés à recevoir non seulement les adversaires des nazis, mais aussi tous les individus considérés comme dangereux pour le régime nazi. Les uns et les autres étaient arrêtés et amenés dans ces camps pour y être astreints au travail forcé.
Les camps d'extermination eux, ont été construits pour liquider physiquement les Juifs et les Tsiganes, groupes ciblés par les nazis, comme étant deux peuples de trop, voués, conformément à l'idéologie mortifère nazie, à disparaître totalement, selon des modalités mobilisant tous les moyens dont disposait l'État nazi, au terme d'un processus dans lequel l'extermination constituait une fin en soi, quels que soient les moyens utilisés pour y parvenir .
Chronologiquement, l'ouverture des camps de concentration a précédé celle des camps d'extermination.
1. L'ouverture des premiers camps à partir de 1933
Les premiers camps de concentration ont été ouverts dans l'Allemagne hitlérienne dès l'arrivée au pouvoir des nazis, pour recevoir les communistes, les autres opposants politiques ( socialistes et démocrates chrétiens ) et les Juifs, mélangés avec les droits communs, les « asociaux » et les malades mentaux, d'abord à Dachau près de Munich en mars 1933, puis à Oranienburg-Sachsenhausen, Buchenwald, Flossenburg et Ravensbrück pour les

en relation

  • les deportations
    1025 mots | 5 pages
  • Déportation
    2265 mots | 10 pages
  • Deportation
    2651 mots | 11 pages
  • Résistance et déportation !
    3638 mots | 15 pages
  • La déportation et la résistance
    1544 mots | 7 pages
  • La deportation juive
    1203 mots | 5 pages
  • La déportation des juifs
    1745 mots | 7 pages
  • Résistance et déportation
    1351 mots | 6 pages
  • Resistance et deportation
    388 mots | 2 pages
  • Mémoire sur la déportation juive
    360 mots | 2 pages