la detente

1180 mots 5 pages
EXPOSER D’HISTOIRE

SUJET : LA DETENTE DE 1963 A 1975

SOMMAIRE

INTRODUCTION

I) ACCORDS NUCLEAIRES

II) LA DETENTE EN EUROPE DE 1963 A 1975

III) LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE LA CHINE 3e ACTEUR

CONCLUSION

INTRODUCTION

La formation des deux blocs a plongé le monde dans une rivalité idéologique visible à travers quelques grandes crises en Europe notamment. Après la crise de Cuba, une période de détente s'annonce. Demandons-nous comment de nouvelles relations internationales se mettent en place entre les deux blocs et comment brutalement la chute du communisme détruit les deux blocs.

I) ACCORDS NUCLEAIRES
Au lendemain de la crise des missiles cubains, qui a failli plonger le monde dans une Troisième Guerre mondiale, les États-Unis et l’URSS décident de se rapprocher pour maîtriser, dans un esprit de transparence, un équilibre désormais fondé sur une « destruction mutuelle assurée » (MAD en anglais).
Dès juin 1963, un « téléphone rouge », liaison permanente par télétype entre le Kremlin et la Maison Blanche, leur permet de se concerter immédiatement et d’éviter ainsi une diplomatie « au bord du gouffre ».
En août 1963, ils signent le traité de Moscou, qui interdit les essais nucléaires atmosphériques et sous-marins.
L’assassinat de John F. Kennedy à Dallas le 22 novembre 1963 bouleverse la planète, partout les gens pleurent ce jeune président, l’URSS y comprise. Le successeur de Kennedy, Lyndon Johnson, s’engage à poursuivre la détente. Johnson va malheureusement engager son pays dans la guerre du Viêt Nam.
En janvier 1968, par le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), issu d’un projet conjoint américano-soviétique présenté à la Commission du désarmement à Genève, ils s’engagent, ensemble avec le Royaume-Uni, à ne transférer ni armes ni technologie nucléaires aux ENDAN (États non dotés d’armes

en relation

  • La detente
    305 mots | 2 pages
  • La detente
    3609 mots | 15 pages
  • La détente
    1063 mots | 5 pages
  • la detente
    1371 mots | 6 pages
  • La détente
    3480 mots | 14 pages
  • la detente
    337 mots | 2 pages
  • La detente
    638 mots | 3 pages
  • La détente
    10174 mots | 41 pages
  • La detente
    945 mots | 4 pages
  • La détente et la guerre
    1246 mots | 5 pages