La féodalité est elle anarchy?

Pages: 9 (2078 mots) Publié le: 12 novembre 2012
Histoire du droit et des institutions politiques



Dissertation :

La féodalité est-elle anarchie ?



« Ces guerres de provinces à provinces et de clocher à clocher étaient une des désolations de l’anarchie féodale» Jacques Bainville, cette phrase montre que les termes du sujet qui sont à première vue contradictoire peuvent être liés.

En premier lieu l’anarchie est généralementévoquée de manière péjorative, c’est une société marquée par l'inexistence de tout principe premier, d'unicité et de commandement, l’anarchie revendique l'absence de hiérarchie entre les hommes qui ne doivent se trouver sous la domination d'aucun autre. Ainsi l’anarchie est considérée comme le « désordre sociale ». Au contraire, la féodalité est une formed’organisation de la société marquée par le lien vassalique qui à l’époque des Carolingiens est le moyen de tisser un lien de fidélité avec les puissants. La féodalité s’oppose donc à l’anarchie car le lien de vassalité soumet un homme à un autre.

A l’époque l’empire étant immense, le Roi se retrouve dans l’obligation de déléguer ses pouvoirs à des responsables dans le domaine administrative tout ens’assurant de leurs fidélités par le lien de vassalité. Ce lien qui consiste à ce que le vassal prête serment au seigneur, par ce lien la vassal doit fidélité au roi en échange d'un don, le fief, et d'une protection. Mais avec l'affaiblissement de l'autorité royale, les attaques multiples aux frontières, les délégués du pouvoir prennent del'indépendance et de l'importance face au Roi .Certains vassaux deviennent même plus riche que le Roi, comme par exemple le Duc de Normandie. Par ce fait, le roi n'est plus capable de faire régner l'ordre dans l'ensemble de son territoire. Ainsi, l’autorité publique ne pouvant plus assurer son rôle, les liens du roi avec ses sujets se retrouve cassés, ce qui pousse le royaume vers une certaine formed’anarchie.

La féodalité peut-elle dérivée vers un système anarchique ?

En premier lieu, nous allons voir que l’anarchie s’est développée avec la chute de l’autorité publique (I), puis dans une seconde partie que la féodalité reste un système organisé(II).





I. Le déclin de l'autorité publique.



Dans cette première partie, nous allons voir que le roi donne trop de pouvoirs auxseigneurs (A), et que le fief obtenu par le lien de vassalité confèrent une trop grande puissance à ces sujets(B) ce qui est à l’origine de la chute de l’autorité royale.



A) une trop grande délégation du pouvoir.



En effet, pour éviter l’anarchie est donc avoir une Etat organisé, il faut que l'autorité publique agisse pour l'intérêt général. Mais le système féodal consistant en laséparation du territoire en principautés, seigneuries et fiefs sous l’autorité d’un seigneur qui malgré le fait qui se soumet au roi garde sa propre autonomie, ainsi, le Seigneur peut agir selon son intérêt propre qui est souvent financier. Le Seigneur est roi en son fief, il peut se comporter comme bon lui semble : il possède tous les droits sur les serfs qui ne bénéficient d'aucuns droits et ont unstatut de semis-esclaves. Il peut aussi prélever des taxes dont il fixe lui-même le montant, exigé des travaux et services divers, et il dispose aussi du droit de donner sa propre justice sur son territoire. De plus comme à l’image du roi il impose contre sa protection, des taxes et réquisitions qui peuvent lui permettre de s’enrichir, ainsi, sur son territoire il est roi. En effet puisqu’il estcomme un roi tous les individus vivant sur le domaine du château (sauf guerriers et prêtres) sont les sujets du seigneur, ils doivent donc lui payer des impôts en nature et en argent, en argent ceci représente une lourde taxe alors qu’en nature ce sont des corvées telles que l’entretien du château ou des journées de travail sur les terres du seigneur. De plus certains paysans et leur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • ANARCHY
  • La féodalité
  • La feodalité
  • La féodalité
  • Feodalité
  • La feodalite
  • Féodalité
  • La feodalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !