La femme, un mythe?

Pages: 6 (1365 mots) Publié le: 1 février 2011
La différence entre les sexes est une réalité biologique que l'on ne peut pas dénier mais la science ne peut pas expliquer les écarts sociaux qui existent entre hommes et femmes. Le chapitre 3 de la genèse qui raconte la chute du jardin d'Eden et la photographie de Marylin Monroe, icône des années cinquante, expliquent en partie que certains clichés négatifs sur les femmes soient aussi ancrésdans la culture occidentale. « De la maternité glorieuse à la glorification de la mère au foyer ,» extrait des Femmes en France de 1880 à nos jours écrit par Yannick Ripa, met plutôt en évidence l'influence des codes sociaux, et plus particulièrement ceux qui concernent la maternité, dans la construction de l'identité féminine. Enfin, « Le mythe de la faiblesse », tiré des Droits des femmes desorigines à nos jours de Ney Bensadon, invite à reconsidérer les caractéristiques (telle la faiblesse) qui semblaient définir les femmes jusqu'à maintenant. L'idée que la femme est inférieure à l'homme est plutôt commune encore aujourd'hui. Cependant, cette idée, comme beaucoup d'autres, n'est que le reflet d'un regard purement masculin. Finalement, seule l'émancipation féminine peut permettre dedépasser les préjugés pour se détacher du mythe de la femme pour l'homme.

Le « sexe faible » comme on peut encore l'entendre dire, est actuellement toujours considéré par certains comme inférieure à son homologue masculin, tant sur le plan physique que moral.
L'idée selon laquelle la femme est plus faible que l'homme est ancrée dans les moeurs depuis toujours. Dans la genèse, c'est Adam qui estcondamné à obtenir la nourriture de sa famille « à force de peine », et des centaines d'années plus tard, c'est encore l'homme « qui exécute les travaux nécessitant une robustesse physique supérieure » comme le rappelle « Le mythe de la faiblesse ». La femme, elle, est cantonnée à des travaux domestiques, supposés adaptés à sa nature; d'ailleurs, les progrès techniques du XXème siècle, contribuaient,d'après les publicitaires, à faire le bonheur des femmes, puisque la pénibilité des tâches ménagères devenait de moins en moins importante: il ne s'agit plus de « corvées »: les « aspirateurs […] comblent les ménagères»! Ainsi, le femme, de par sa condition physique, est presque réduite à la passivité, ou du moins, à un travail qui n'est pas reconnu comme tel, parce qu'il n'est pas épuisant.Cependant, nombreux sont surtout les exemples d'hommes qui se sont surtout appuyés sur la croyance en une infériorité morale pour justifier l'absence de pouvoir de décision des femmes dans la sphère sociale. La Bible est encore une fois un texte précurseur dans le domaine: Eve, symbole de la féminité, est celle qui, par sa curiosité et surtout ses pulsions de pécheresse a condamné son mari à la chute.Elle se laisse séduire , manifestant à la fois son incapacité à suivre les règles mais aussi son manque d'intelligence et son attrait pour l'interdit. Cette image de femme dangereuse et indigne de confiance persiste à travers les icônes féminines appelées « femmes fatales ». Marylin Monroe sur la photographie rend compte de cette dimension de l'identité féminine: provocante et diablementsensuelle, la jeune femme incarne la tentation. D'ailleurs, sa vie dissolue a participé à cette image de femme instable. Finalement, les représentantes de la féminité en présence se démarquent par une forme de légèreté qui autorise les hommes à les laisser de côté.

Ce sont évidemment les hommes qui sont à l'origine du regard que porte la société en général sur les femmes. Seuls détenteurs du savoir etdu pouvoir, les écrivains et savants masculins ont élaboré un mythe autour de la femme, pour mieux asseoir leur supériorité sociale et économique.
La difficulté pour les femmes de se faire une place dans les milieux sportifs peut constituer un exemple de la mauvaise foi dont peuvent faire preuve les hommes pour conserver son ascendance. Ney Bendason explique ainsi que de nombreuses données...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Zola mythe de la femme
  • Le mythe de la femme fatale
  • Mythe
  • le mythe
  • Mythe
  • le mythe
  • Mythe
  • les mythe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !