La finance islamique

Pages: 7 (1520 mots) Publié le: 16 mars 2011
Ecole Nationale De
COMMERCE ET DE GESTION

SOMMAIRE

INTRODUCTION……………………………..3

I-LA FINANCE ISLAMIQUE : CONCEPT PRINCIPES ET FONDEMENTS :………………………………………4

1- Définition :………………………………………………………4

2– Principes :

• L’intérêt (riba)………………………………………………….4

• L’incertitude (gharar)…………………………………………..5

• La spéculation (maisir)………………………………………….5• L’enrichissement injuste / exploitation déloyale………………...5

• Financements / Investissements éthiques………………………..5

3-Les modes de financement islamiques :

• La musharaka ……………………………………………………..6

• La mudaraba……………………………………………………….6

• La murabaha……………………………………………………….6

• Al ijara wa iktina………………………………………………….6

II- LA FINANCE ISLAMIQUE RESISTANTE A LA CRISE FINANCIERE :……………………………………..7

CONCLUSION…………………………………8

Alors que la finance mondiale s’est écroulée et le monde s’est enfoncé dans une crise financière sans pareille, un petit village résiste encore à cette déferlante. Il s’appelle la « Finance islamique ». La crise ? Ne connaît pas ! Songez qu’en 2008, en pleine crise, les actifs des 100 premières banques islamiques ont crûde plus de 66% atteignant le chiffre de 580 milliards de dollars.

Alors qu’est-ce qu’on entend par Finance islamique ? Quels sont ses fondements et principes ? Quels sont les modes de financements islamiques ? La finance islamique pourrait-elle être une alternative au système financier international actuel Et quels sont ses facteurs de succès ?

Dans cette recherche, on va essayer de cerner lesujet de la finance islamique aves précision pour répondre à toutes ces questions.

1-Définition :

Il n’existe pas de définition unique de la finance islamique mais ce terme est aujourd’hui largement utilisé pour désigner les activités financières et commerciales qui respectent les principes du droit et de la jurisprudence islamiques, plus communément désignés sous le vocable“Chari’a”. Le respect de tels principes permet ainsi d’investir et de réaliser des profits en conformité avec les règles du droit musulman. De manière générale, les produits et instruments financiers compatibles avec la Chari’a visent à offrir une alternative éthique viable aux outils de financement traditionnels*

La finance islamique, en accord avec le droit musulman, est basée sur deux principes :l'interdiction de l'intérêt, aussi appelé usure et la responsabilité sociale de l'investissement. Elle lie plus étroitement la rentabilité financière d'un investissement avec les résultats du projet concret associé. La finance islamique se chiffre à 700 milliards de dollars sur le marché mondial[]. **

2 – Principes :*

La finance islamique autorise et même encourage les échanges commerciauxet la participation dans des investissements liés à l’économie dite productive ou réelle. Néanmoins, tout profit doit provenir de contrats prévoyant un partage des risques, des profits et des pertes et par conséquent, l’Islam enseigne que l’argent n’est qu’un moyen de paiement et ne peut faire en soi l’objet d’un principal / unique contrat.

Les principales prohibitions ou restrictions de laChari’a incluent :

L’intérêt (riba)*

L’interdiction du riba est une règle fondamentale de l’Islam. La Chari’a considère l’argent comme un simple moyen d’échange. L’argent ne peut par conséquent, à lui seul, faire l’objet d’un contrat ou être utilisé comme un moyen de réaliser un profit. Cette prescription interdit de percevoir tout intérêt en contrepartie de la mise à disposition d’unesomme d’argent. En vertu de la Chari’a, la perception et la réception d’intérêts (fixes ou variables) sont ainsi strictement prohibées et toute obligation de verser des intérêts est réputée nulle.

* HEREBERT SMITH « LE GUIDE DE LA FINANCE ISLAMIQUE »

** FINANCE ISLAMIQUE WIKIPEDIA.

L’incertitude (gharar)*

En droit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La finance islamique
  • Finance islamique
  • Finance islamique
  • la finance islamique
  • Finance islamique
  • Finance islamique
  • Finance islamique
  • Finance islamique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !