La france de l'entre deux gueres est elle encore une grande puissance ?

Pages: 7 (1505 mots) Publié le: 6 mars 2011
La France de l’entre deux guerres entre crises et affirmation de sa puissance.

L’entre deux guerres est la période comprise entre la fin de la Première Guerre Mondiale et le début de la seconde guerre Mondiale (1918-1939). Ces quelques années de paix ont été marquées par le bouleversement des rapports de force internationaux, par l'émergence des idéologies totalitaires ainsi que par desprogrès techniques considérables. La première moitié de l’entre deux guerres est appelée en France « les Années folles » essentiellement pour la rupture du comportement social (développement des transports, en particulier individuels, modification des codes de comportement, en particulier chez les femmes des classes supérieures et moyennes). À partir de 1929, la crise économique et sociale et la montéedes nationalismes créèrent une atmosphère de tension et de peurs. Il faut évidemment savoir que l’appellation de « l’entre deux guerres » est a prendre avec recul. Il est évident que les citoyens de l’époque n’avaient pas conscience de vivre une période de calme avant une Seconde Guerre Mondiale. Après le traumatisme de la Première Guerre Mondiale, on entendait s’élever les « plus jamais ça !», onparlait du conflit comme « La Der des Ders » (La dernière des dernières). Cela peut expliquer l’esprit libéré qui régnait de 1918 à 1929.
La France de l’entre deux guerres est-elle encore une grande puissance?

I) En tant que puissance victorieuse, le premier objectif de la France est de maintenir un statu quo qui lui soit favorable.

A) Soumettre l’Allemagne

Après la Première GuerreMondiale, la France n’a plus les moyens de pouvoir affronter une autre guerre de la sorte. La France voit donc comme une nécessité de soumettre l’Allemagne:
-elle lui impose des contraintes (démilitarisation, désarmement)
- les Réparations, qui constituent en quelque sorte la garantie que l’amélioration économique de l’Allemagne ne pourra être que lente
En effet, l’Allemagne a une capacité depuissance bien plus significative que la France (une démographie bien plus dynamique; 60 millions d’habitants. C’est pourquoi la France refuse la demande Autrichienne de rattachement en 1919, en 1931 et en 1934, allant même contre le principe du droit des nationalités mis en avant à cette époque.

B) Préserver l’empire

La France défend une idéologie colonisatrice L’exposition coloniale de 1931rassemble ainsi 8 millions personnes. En effet, l’Empire apparaît comme une sorte de garantie de puissance pour la France; il lui fournit des soldats et des matières premières, et constitue des débouchés pour son économie. L’Empire permet ainsi en quelque sorte de rassurer la France, de lui donner l’illusion de la puissance. Confère la phrase de Jean Giraudoux ; « nous vaincrons parce que noussommes les plus forts ». Une carte de propagande oppose les « 100 millions de Français » aux 60 millions d’Allemands. S’agit il d’un aveu de faiblesse de la rance dont la démographie est plus que préoccupante ?

C) Conserver les alliances

A la fois celles d’Europe centrale (La Pologne, les pays de la Petite Entente), la Belgique ainsi que les Anglo-Saxons. Or, Pour ce qui est des Etats-Uniset du royaume uni, la France a du souci à se faire dès le début des années 1920. La France s’attire en effet l’opposition de ces deux nations par sa politique revancharde à l’égard de l’Allemagne incarnée par l’application à la lettre du Traité de Versailles. La France est prise en tenailles entre sa dette publique croissante la nécessité de rembourser ses dettes auprès des Anglo-Saxons, et sonattente des Réparations Allemandes. Le « Verdun financier » de Poincaré en mars 1924; ainsi que la politique extérieure conciliatrice du Cartel des Gauches, marquent l’aveu de défaite d’une politique de puissance trop ambitieuse.

II. Les moyens et les attributs ; une France qui s’affaiblit au niveau de ses moyens

A) la France dans le Concert des Nations

Grâce à la victoire, la France...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La france dans l'entre deux guerre
  • La france est-elle encore une grande puissance mondiale ?
  • La france de l'entre deux guerres entre archaisme et modernité
  • progrès et recul de la démocratie en france dans l'entre-deux-guerres
  • Le pacifisme en france durant l'entre deux-guerres
  • Les femmes dans l'industrie de l'entre deux guerres en france
  • Synthèse sur forces politiques en france dans l'entre-deux-guerre
  • Les immigrés et les étrangers en france dans l’entre deux guerres.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !