La france napoléonienne.

409 mots 2 pages
La France Napoléonienne.
« Citoyens, la révolution est fixée aux principes qui l’ont commencés : elle est finie. »
Deux mots antinomiques.
La révolution a rompu avec l’ancien regime car elle a donné à tous les citoyens la liberté, l’égalité et la fraternité. Par consequent, la révolution est terminée. Pendant 15ans la France est dirigée par Napoléon Bonaparte, elle connait donc la stabilité.
I. L’evolution du pouvoir de Bonaparte.
a. La constitution de 1799 .
Le pouvoir est complexe, il y a 4 chambres parlementaires. On pourrait parler de dillution du pouvoir politique. En réalité, le pouvoir est controlé par Bonaparte. Nous sommes revenu au sufrage universel puisque tous les hommes peuvent voter. C’est un vote à étage (4). C’est parmit les membres de la liste nationnale que sont choisient les membres du tribunat et du corps légistatif. C’est le sénat qui désigne les députés et le sénat lui-même est voté par Bonaparte. Deux chambre sont votées par Bonaparte, les deux dernières sont votées indirectement. Le pouvoir législatif est donc sous le contrôle de Bonaparte. La grande innovation juridique de Bonaparte est le Plébiscite. Le plébiscite est en quelques sortes un referendum. En cas de désaccord entre Bonaparte et le parlement, le plébiscite permet de voter une loi. Bonaparte est le premier consul, il est élu pour 10ans et il est réeligible. Il est assisté de 2 autres consuls. Il a le pouvoir éxecutif et commande l’armée, c’est lui et lui seul qui propose les lois. La constitution est totalement aux mains de Bonaparte.
b. Du consulat à l’empire.
L’occasion de changer l’article 39 lui est fournit en 1802. Bonaparte profite de l’émotion provoquée par un attentat pour proposer un plébiscite. (Êtes vous favorable au consulat à vie ? – Réponse OUI à 96%) Napoléon I devient empereur des Français. La France devient une dictature a partir de 1810. On ne plus que de victoire militaire.

II. La pacification.
Bonaparte s’impose comme l’héritier de la révolution.

en relation

  • France napoleonienne
    4736 mots | 19 pages
  • La france napoléonienne
    3312 mots | 14 pages
  • La france napoléonienne
    790 mots | 4 pages
  • L'europe napoléonienne
    2390 mots | 10 pages
  • L’ empire napoléonien, prison des peuples ou berceau des nationalités
    2787 mots | 12 pages
  • Napoléon: une chance pour l'allemagne?
    4386 mots | 18 pages
  • L3 1792 1814
    776 mots | 4 pages
  • L'héritage de napoleon
    1674 mots | 7 pages
  • Napoléon bonaparte, chef militaire dans l’histoire
    3658 mots | 15 pages
  • Monarchie et liberté
    1360 mots | 6 pages