La france, pays égalitaire?

1151 mots 5 pages
Depuis le 4 août 1789, le régime féodal et ses privilèges sont abolis, et le 26 août de la même année naît la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Une première forme d’égalité est ainsi créée, accompagnée du slogan « Liberté, Egalité, Fraternité ».
Mais on peut se demander dans quelles mesures la France est un pays égalitaire.
Dans un premier temps nous verrons que la France cherche réellement à appliquer ce principe d’égalité, mais que, dans un deuxième temps, des disparités sont inévitables.

Dès la moitié du XXe siècle, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est votée, précisant des droits humains fondamentaux et renforçant davantage l’idée d’une égalité entre tous et sans distinction.
Différentes formes d’égalité voient le jour, à commencer par l’égalité de droit, principe d’isonomie selon lequel tout individu est égal aux yeux de la loi et a droit d’y recourir. Cette forme d’égalité est la plus présente actuellement.
En effet, chacun a droit à la justice, quels que ce soient son origine et ses moyens financiers. C’est ainsi que chacun a le droit d’être défendu ou d’être jugé par un représentant de la loi, que celui-ci soit commis d’office ou de grand renom.
De même que la loi est un texte non modifiable et inaliénable, conçut pour être appliqué à tout le monde, sans aucune exception.
Une seconde forme d’égalité apparaît ; l’égalité des chances.
Elle est basée sur un système d’éducation obligatoire, laïque et gratuit, ouvert à tous. De plus, la démocratisation du baccalauréat, les copies rendues anonymement et l’application d’un sujet à étendue nationale, poussent à la réussite sociale et à la méritocratie.
C’est de cette façon que tout le monde a accès aux études supérieures, et donc à des professions plus prisées.
La discrimination positive et l’obtention de bourses aident les plus démunis à accéder à des études, donc à des postes, d’habitude réservés aux enfants des familles les plus aisées.
Ces aides permettent de

en relation

  • Croissance et inégalités : ses
    2357 mots | 10 pages
  • Libert Egalit Fraternit Le Paradoxe Francais
    444 mots | 2 pages
  • Le bicaméralisme sous la vème république
    1082 mots | 5 pages
  • Revolution francaise
    1005 mots | 5 pages
  • La femme
    1055 mots | 5 pages
  • hugo
    817 mots | 4 pages
  • Droit constitutionnel démocratie
    1742 mots | 7 pages
  • Femmes dans la politique
    22730 mots | 91 pages
  • Idéal démocratique
    886 mots | 4 pages
  • les inégalités
    483 mots | 2 pages