La jeunesse

1742 mots 7 pages
Paul Nizan disait « j’avais vingt ans, je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie » André Béjin affirme dans son essai « de l’adolescence à la post-adolescence que cela est d’autant plus visible aujourd’hui qu’autrefois. Ainsi, peut-on dire que la jeunesse était mieux vécue autrefois qu’aujourd’hui ? Dans une première partie, nous verrons la jeunesse en générale mais aussi celle d’autrefois. Ensuite, le mode de vie de la jeunesse d’aujourd’hui. Et enfin, une jeunesse qui vit dans la souffrance et notamment celle d’aujourd’hui.

Pour commencer, nous allons analyser le mot jeunesse ainsi que celle d’autrefois. La jeunesse n’est qu’un mot. En effet, autrefois le mot jeunesse représentait le premier âge de la vie jusqu’à 25 ans comportant à la fois l’enfance et l’adolescence. Alors qu’aujourd’hui, la jeunesse constitue l’impératif catégorie de toute les générations, c’est à dire que ce ne sont plus les adolescents qui pour échapper au monde se réfugient dans leur identité collective, c’est le monde qui court éperdument après l’adolescence. En effet, les quadragénaires se prennent pour des adolescents prolongés, mais encore, les anciens ne sont plus honorés par leur sagesse, leur fragilité ou leur sérieux. Ils le sont que s’ils sont restés juvéniles de corps et d’esprit. La jeunesse est une notion délicate à définir. Selon les définitions officielles du bureau international du travail, la jeunesse désigne les individus âgés de 15 à 24 ans inclus. Cependant, cette définition ne tient pas conte de la situation de l’individu comme son mode de vie culturelle ou sa position géographique. Ainsi, la notion de jeunesse devient très relative d’un individu à l’autre. De plus, les évènements de 1968 ont amené les spécialistes à se concentrer d’avantage sur cette catégorie d’âge en la caractérisant par une phase de transition menant ainsi l’adolescent vers l’âge adulte en passant par trois étapes ; avoir un emploi stable, une résidence

en relation

  • La jeunesse
    1648 mots | 7 pages
  • la jeunesse
    846 mots | 4 pages
  • Jeunesse
    379 mots | 2 pages
  • La jeunesse
    1836 mots | 8 pages
  • La jeunesse
    666 mots | 3 pages
  • Les jeunesses
    600 mots | 3 pages
  • La jeunesse
    297 mots | 2 pages
  • La jeunesse
    3430 mots | 14 pages
  • La jeunesse .
    397 mots | 2 pages
  • Jeunesse
    19498 mots | 78 pages