La laicité

Pages: 10 (2492 mots) Publié le: 29 mars 2011
LA LAICITE . Certains hommes croient en dieu ; d’autres en plusieurs ; d’autres encore sont athées ou agnostiques. Tous ont à vivre ensemble. Cette vie commune, selon la première déclaration des droits de l’homme, doit assurer à chacun et sa liberté de conscience, qui exclut toute contrainte religieuse ou idéologique, et l’égalité de droit, incompatible avec la valorisation privilégiée d’unecroyance. La puissance publique promeut le bien commun. Elle devra donc être neutre sur le plan confessionnel et développer, par l’instruction, l’exercice autonome du jugement, afin que tous apprennent à vivre leurs convictions sans fanatisme ni intolérance. Ainsi comprise, la laïcité n’est pas de l’ordre d’une option spirituelle particulière, mais constitue une condition de possibilité fondamentalede la vie publique. On ne saurait en conséquence la renégocier sans cesse, notamment au gré des fluctuations du paysage religieux ou des rapports de forces qui les sous-tendent. La puissance publique, chose commune à tous comme le dit le latin res publica, sera neutre sur le plan confessionnel : neuter, en latin « ni l’un ni l’autre ». Cette neutralité confessionnelle est à la fois la garantied’impartialité et condition pour que chacun, quelle que soit sa conviction spirituelle, puisse se reconnaître en cette république, ou Cité, dont tous les membres se retrouvent ainsi sur le même pied d’égalité. Mais la liberté de conscience exclut tout credo obligé ou interdit. Elle ne se définit ainsi que de façon négative. Sa définition positive assume les problématiques de l’autonomieintellectuelle et morale, telle qu’entendent la promouvoir l’instruction publique, mais aussi une politique propre à assurer les conditions existentielles d’un accomplissement de soi suffisant. Quant à l’égalité de droits, elle relève également de deux soucis. L’émancipation laïque ne se réduit pas à un dispositif juridique minimal, ni à une simple abstention de l’Etat. Elle appelle à une juste mesure de seschamps d’intervention. Les références communes doivent être affranchies de tout privilège. Deux conditions sont requises pour que les références communes soient acceptées et affirmées : - que la puissance publique soit dévolue à tous et mette ainsi en avant ce qui unit tous les hommes. - Que chacun apprenne à vivre le type de conviction qui lui tient à cœur de façon suffisamment différenciéepour exclure tout fanatisme et intolérance. Ainsi comprise, la laïcité n’est pas de l’ordre d’une notion spirituelle, mais constitue une condition de possibilité de ce que Kant appellerait un cadre transcendental. La laïcité n’est neutralité et réserve qu’en raison de l’esprit de concorde principielle qui la définit positivement. Comment « vivre les différences » sans renoncer au partage desréférences communes ? Le pluralisme de fait des convictions peut dessiner une mosaïque de communautés exclusives, dont les membres sont aliénés à leurs « différences » avec les risques d’affrontements intercommunautaires d’autant plus violents que les appartenances sont fondées sur des religions transcendantales, ou des idéologies totalitaires. Or la communauté politique – la Cité, la polis, la civitas –a pris le nom d’Etat dans le vocabulaire du droit qui la distingue du gouvernement par lequel elle est dirigée. La laïcité concerne le principe d’unification des hommes au sein de l’Etat.. Elle suppose une distinction de droit entre la vie privée de l’homme comme tel et sa dimension publique de citoyen.

1

C’est en tant qu’humain privé, dans sa vie personnelle, que l’homme adopte uneconviction spirituelle, religieuse ou non, qu’il peut bien sûr partager avec d’autres. Ce dédoublement n’est reconnu comme légitime que dans une conception du droit soucieuse de l’autonomie du sujet dont la laïcité est solidaire. S’il est vrai que les communautés humaines ont fondé leur cohésion sur la domination d’une religion et que le religieux a structuré toutes les sociétés, l’effort de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La Laicit
  • Laicite
  • Sur la laicité
  • La laïcité
  • Laïcité
  • De la laïcité
  • La laicité
  • La laicité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !