La liberté selon sartre. (existentialisme et humanisme)

274 mots 2 pages
Quand on dit qu'il y a une nature humaine :
* Nous avons tous des caractéristiques communes (ex: désirs/façon de parler)
* Ces caractéristiques sont en nous dès la naissance : attachées à nous, nous n'avons pas le choix de les avoir ou pas.
* Sartre distingue les hommes des autres êtres : c'est en fonction de ses caractéristiques qu'on appelle un être, un homme.

Si Dieu Existe, on peut penser qu'il façonne les êtres à la manière des artisans,
=> Il crée un type d'être selon des caractéristiques communes
=> Il crée les hommes en sachant ce qui les constitue

Alors, nous avons des difficultés à penser que Dieu ait créé les hommes libres.

Approfondissement.

On a essayé de concilier l'existence de dieu et la liberté.
=> Les stoïciens pensent l'homme libre, mais croient en dieu.
=> Certains penseurs chrétiens pensent que l'homme est libre et responsable.

Selon Sartre, au départ, l'homme n'est rien, il nait sans aucune caractéristique particulière.
Toujours selon lui, dieu n'existe pas. Donc, l'homme n'est pas façonné sur une nature, et ne peut pas être réduit à ses caractéristiques.

Je peux me fixer ce vers quoi je me projette, alors je pourrai me projeter ailleurs.
Être conscient ne peut être enfermé dans aucune definition.
Être libre est différent de pouvoir tout faire et tout choisir.

Traits communs entre les hommes :
- Nous pouvons souffrir - Nous naissons dans un endroit non choisi
- Soumis à nature (maladies)

Ces contraintes n'ont jamais un rôle de facteur ou de cause.
"L'existence précède l'essence" Sartre
- Nous existons, c'est par nos choix que nous nous

en relation

  • Existentialisme
    12447 mots | 50 pages
  • Existentialisme
    1009 mots | 5 pages
  • Fiche jean-paul sartre
    1077 mots | 5 pages
  • philo
    1753 mots | 8 pages
  • Cours - terminale l - philosophie - l'existentialisme est un humanisme - commentaire sur l'oeuvre
    5884 mots | 24 pages
  • Le romantisme
    3787 mots | 16 pages
  • Philo la perception
    1430 mots | 6 pages
  • Sarte et l'existentialisme
    1722 mots | 7 pages
  • l'existentialisme est un humanisme
    3576 mots | 15 pages
  • Existentialisme
    4924 mots | 20 pages