la loi à Athènes au Ve siècle avant notre ère

Pages: 11 (2615 mots) Publié le: 26 novembre 2013























La Loi au Vème siècle avant notre ère à Athènes 


« La participation commune à un système de gouvernement » : Telle est la pensée politique grecque qui manifeste un intérêt particulier sur la réflexion des systèmes politiques. De cette réflexion naît la notion de « Constitution » sous le terme de « Politéia ». On assiste à la classification detous les types politiques ; parmi eux la démocratie se distingue, qualifiée de « Gouvernement du peuple par le peuple » ou de « Gouvernement du plus grand nombre » par Hérodote. Il préfère le gouvernement du nombre appelé « Isonomie » qui permet l’égalité de l’accès au droit, car le peuple occupe à la fois la place du gouvernement et la place de citoyen.  À Athènes un ensemble de réformes amorce unprocessus débouchant au Vème siècle sur l'apparition d'un régime politique inédit : une sorte de démocratie pour les hommes libres, mais avec la continuation de l'esclavage. Le philosophe Jacques Rancière estime que :«  La démocratie est née historiquement comme une limite mise au pouvoir de la propriété. C’est le sens des grandes réformes qui ont institué la démocratie dans la Grèce antique : laréforme de Clisthène qui, au VIe siècle av. J.-C., a institué la communauté politique sur la base d’une redistribution territoriale abstraite qui cassait le pouvoir local des riches propriétaires ; la réforme de Solon interdisant l’esclavage pour dettes ». Le régime démocratique est bien né dans le monde grec mais ce n’est pas une invention de la cité d’Athènes, d’autres cités grecques se sontorganisées selon ce modèle comme la cité de Chios en Ionie dès la première moitié du VIème siècle avant notre ère. Athènes à l’époque classique constitue la plus importante des cités grecques et domine l’ensemble du monde grec jusqu’en 338 avant notre ère avec la défaite de Chéronée. Le Vème siècle avant notre ère est l’apogée de la démocratie athénienne. C’est l’époque à laquelle la cité va essayerd’exporter ce modèle politique aux autres cités l’entourant. D’un point de vue politico-juridique, l’apport majeur de la démocratie c’est l’invention de la souveraineté populaire, base de tous les régimes démocratiques. L’isonomie est l’égalité devant la loi mais plus généralement l’égalité dans l’accès des charges publiques. Comment fonctionne la démocratie athénienne et qui y participe ? Toutd’abord nous nous intéresserons au peuple souverain et citoyen(I) puis nous verrons les institutions politiques établies dans le système démocratique athénien(II).

I / La qualité de citoyen.
Dans un premier temps nous étudierons l’acquisition de la citoyenneté (1) puis nous terminerons par la perte de cette citoyenneté convoitée (2).

1/ La reconnaissance du peuple souverain.
La démocratieAthénienne repose sur le pouvoir des citoyens. Aristote écrit que « l’on définit le citoyen comme celui qui est né de deux parents citoyens et non d’un seul. Mais on peut même remonter jusqu’à deux ou trois aïeuls voir plus ». Cependant ce n’est pas suffisant, il faudrait ajouter la participation à la vie politique dans les critères de citoyenneté. Rappelons au passage qu’Aristote n’est pas un citoyenathénien. Il ne suffit pas de naître à Athènes pour être citoyen athénien. Les femmes sont quant à elles exclues de la vie politique et sont limitées juridiquement. De plus, les fils de citoyens n’acquièrent leurs pouvoirs politiques qu’à partir d’un certain âge et sous certaines conditions. Jusqu'en 451, pour être citoyen athénien, il faut être un homme né de père athénien, et avoir suivil'éphébie (une formation militaire et civique) de 18 à 20 ans, c'est-à-dire être capable de défendre la cité. Ce système présente des défauts qui peut être sclérosant car ce sont toujours les mêmes familles qui se reproduisent.
En 451 av. J.-C., Périclès modifie la loi et accorde la citoyenneté à la seule condition : d'avoir un père citoyen et une mère fille de citoyen, en vue de limiter l'essor...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le citoyen à athènes au ve siècle avant j-c
  • Un exemple de citoyenneté dans l’antiquité : le citoyen à athènes au ve siècle avant jc
  • Le théatre a Athene au Ve siecle
  • La politique de construction monumentale à Athènes au Ve siècle
  • Citoyennenté à athènes (ve-iv siècles av. j.-c.)
  • Organisation et fonctionnement de la démocratie à athènes au ve siècle.
  • Le citoyen à athènes au cinquième siècle avant jc
  • Le citoyen à athènes au vème siècle avant j-c

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !