La loi

Pages: 8 (1783 mots) Publié le: 29 avril 2012
Du latin lex, la loi représente en philosophie la règle d’action à laquelle il est obligatoire de se conformer pour réaliser le bien moral. La loi moral est seulement exigible mais comporte en elle même la possibilité de sa transgression. Il s’agit ici de savoir, si un individu a pour vertu d’être juste si il ne les transgresse pas tout en differenciant la condition nécessaire et la conditionsuffisante. Kant fait la difference entre la loi de droit, de politique et la loi scientifique mais on s’intéressera ici aux lois sans sa globalité en y incorporant les coutumes au sens d’éducation ou de mœurs, des manières, des habitudes sociales, des conduites et des modèles valorisés dans son pays. Obéir en appliquant avec sagesse les lois et les coutumes de son pays suffit-il pour être unexemple de justice et de droiture sociale.
Il s’agira de savoir si les lois et les coutumes d’un pays suffisent à déterminer la justice? D’exprimer l’impossibilité pour un individu de se conformé aux lois injustes. Et comment même en si conformant peut-on jugé de justesse des loi et des coutumes ?

La justice est d’abord un ordre qui s’appuie sur des conventions. Le conventionnalisme fut unephilosophie générale defendue par certains sophistes grecs au V ème siècle avant J-C tel que Pantagoras ou Gorgias: l’ordre politique ( c’est à dire la démocratie athénienne) est le fruit d’une sorte de contrat social; les lois, debattues et votées à l’assemblée démocratique, sont conventionnelles.
Dans la mythologie grecque, Oeudipe est le héros tragique qui franchit une limite intangible mettant endanger l’humanité même de l’homme, il met en péril l’ordre de la Cité et le pouvoir des Dieux. Il entre dans la sphère du monstrueux. C’est pourquoi il faut qu’il soit châtié. Pour rétablir l’ordre. C’est Œdipe et le parricide. C’est aussi Créon et Antigone. Tous deux, Antigone et Créon, sont coupables. C’est pourquoi le destin veut qu’ils meurent également. L’une viole la loi, l’autre les mœurs dela Cité c’est-à-dire le culte dû aux morts. « Je ne croyais pas, dit-elle, que tes édits eussent tant de pouvoir qu’ils permissent à un mortel de violer les lois divines : lois non écrites celles-là, mais infaillibles. Ce n’est pas d’aujourd’hui ni d’hier, c’est de toujours qu’elles sont en vigueur et personne ne les a vues naître ». Antigone a souvent servi à justifier l’exigence d’une justiceuniverselle qui dépasserait les « lois et les coutumes de son pays ».Cette opposition montre la distinction entre droit naturel (légitimité) et droit positif (légalité). Or, c’est aux coutumes et aux mœurs profondes de son pays qu’elle se réfère. Cette tragédie montre donc la gravité de tout conflit entre les lois et les coutumes d’un pays . Elle montre que le monde n’est pas « en ordre ». Elleindique surtout les deux piliers sur lesquels il doit se tenir.
Pour les philosophes classique il y a deux fondement à la moralité, la pudeur au sens de la réserve, de la mesure et du tact appelé l’aidos, et les loi en général nommé le nomos fondé de piété et d’honnêteté. A eux deux ils forment le cœur de l’art politique auquel ont rapporte la justice, la vertu. La république repose donc sur leslois et sur la conscience des citoyens, elle n’est pas si il n’y reside pas vertu et civisme.
Comment réagir alors devant une loi injuste ? Montesquieu dans l’Esprit des lois exprime un idéal classique pour «  aimer ses devoirs, sa patrie, ses lois » et avoue qu’il y trouve sont bonheur. De plus, pour dénoncer l’injustice il faut y obéir ce qui permet d’y trouver sa légitimité. C’est alors uneprestation morale qui met en ordre le fonctionnement des individus dans la société. Il s’agit alors d’obéir en respectant le contrat qui les lies a la cité avant de penser à sa propre révolte.

Les droits de l’homme et l’Etat de Droit. Kant et Eichmann.a.     Idée moderne des droits universels.
Variabilité et injustice. Tout change avec l’apparition de cette religion universelle qu’est le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La loi
  • La loi
  • La loi
  • la loi
  • LA LOI
  • Loi
  • La loi
  • La loi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !