La médicalisation de la société

Pages: 30 (7452 mots) Publié le: 15 janvier 2014
La médicalisation de la société,
l'analyse de Michel Foucault



Introduction
La médicalisation de la société fait référence à 2idées : la naissance de la médecine scientifique et la mobilisation de la médecine dans des techniques de gouvernement.


A- La naissance d'une médecine scientifique correspond à l'avènement de la méthode anatomo-clinique

Élaboration d'une méthode :méthode anatomo-clinique
Elle consiste en la comparaison entre les lésions observées sur les organes et les tissus d'un malade et les signes cliniques observés chez un malade avant son décès.
On associe souvent la naissance de la médecine scientifique avec la mise au point de cette méthode.
Constitue la condition historique d'une médecine qui se donne et que nous recevons comme positive. Avec laméthode anatomo-clinique, la maladie se détache d'une métaphysique du mal pour devenir l'objet d'une approche positive.

Le positivisme (Auguste Comte) : l'homme ne peut atteindre les choses en elles-même, dans leur être, dans leur essence. Seul les faits expérimentés ont une valeur universelle. Pour le positivisme, les connaissances valables dites positives découlent de l'observation del'expérience. Entend diminuer tout ce qui subit l'influence de la métaphysique, naissance de la médecine moderne vers la fin du 18ème siècle.

Dans le livre Naissance de la clinique, rédigé en 1963, MF décrit la rupture qui s'opère dans l'histoire de la médecine dans une période allant de 1790 à 1816, pendant laquelle Bichât et l'école de Paris ont joué un rôle essentiel dans la mise au point de la méthodeanatomo-clinique, déjà initié par Morgagni au milieu du 18eme siècle. En effets il confronte l'histoire clinique du malade avec son autopsie, dissèque les cadavres pour faire une comparaison avec les résultats d'autopsie et les observations faites sur le vivant.
Cependant, la pensée clinicienne du milieu du 18ème rejetait la leçon qu'a fait Morgagni.

1790 : révolution anatomo-clinique trèsinfluencée par les changements institutionnels de la révolution française, réforme de l'enseignement médical, réification de la médecine et de la chirurgie, nouvelle organisation hospitalière.

1816 : François Broussais très décrié, contesté dans les histoires de la médecine. Examen de la doctrine médicale généralement adoptée, ruine l'idée de l'existence de maladies essentielles, c'est-à-direl'idée d'une essence des maladies. MF nous montre la rupture dans l'histoire de la médecine avec Broussais.
La médecine des maladies a fini son temps et commence le temps de la médecine des réactions pathologiques.

Erwin Zackernecht décrit cette rupture dans les hôpitaux de Paris. Il souligne l'importance de l'influence des écoles étrangères qui étaient spécifiquement parisiennes.

2001 : uncanadien Othmar Keel soutien que ce processus d'émergence d'une nouvelle médecine ne peut être réduit à ce qui s'est passé à Paris pendant la révolution française, que son essor est peut-être antérieur.
1750-1815 serait une période convenable pour cet essor. Concernerait tout l'espace européen. Othmar suggère qu'on pourrait voir une pluralité des lieux d'innovation. Il reconnaît que Bichât a suproduire une synthèse géniale.


Projet de MF : se démarquer des histoires classiques de la médecine qui se présentent sous la forme de successions qui ne sont pas pensées, conceptualisées à la fois de grandes découvertes et de grands médecins. Plutôt que de raisonner comme ces histoires de la médecine, en terme de progrès, d'humanisation de la médecine, il y a chez MF un soucis d'identifier deséléments, des ruptures.
Un événement est un moment à partir duquel on observe une transformation radicale des règles du jeu de transformation médicale, de la manière de poser des questions, dans les modes de production du savoir médical.
La clinique moderne qui apparaît avec Bichât crée pour la première fois les conditions qui permettent de tenir sur un individu un discours à structure...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La sociéte
  • Sociétés
  • Societé
  • la societe
  • la société
  • Societé
  • la société
  • Societe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !