La musique profane

378 mots 2 pages
LA Musique profane :
A cette époque le madrigal se développe. Art de cour et art profane a la fois. Il se dit équivalent au motet. Equilibre qui se fait à 5 voix, et devient l’écriture habituelle. (1550 -> 1580). A cette époque on utilise que 6 notes que sont le ut, ré, mi, fa, sol, la. Exemples de compositeurs : Cyprien de Rore, Palestrina, Roland de Lassus ( 500 madrigaux ) , Philippe de Monte ( + de 1000 madrigaux ). On pourra remarquer des figuralismes dans ces œuvres. Dans les derniers madrigaux on peut construire une œuvre avec un effet sur chaque mots.
En France, on a Pierre de Ronsard avec sont art de poésie musicale. Moins remarquable que le madrigal italien mais néanmoins présent. Au moment où Ronsard développe ses idées, les musiciens contemporains ne suivent pas. Les musiciens pensent encore polyphonie donc Ronsard n’a aucune influence. Il réussi à intéresser les autres compositeurs par rapport au désir de vouloir traduire le texte en musique. Il faut apprendre aux Français la versification des grecs et des latins. Dans la poésie française il faut repérer les accents toniques (qualitative chez les français, quantitative chez les latins). En 1607 naitra l’opéra italien avec Orphéo de Monteverdi , il faudra attendre la venu d’un italien en France pour retrouver un genre profane spécifiquement français.

Cour 12 : La transition avec la musique Baroque.
Alentour 1600, il y aura trois parcours musicaux qui auront de l’importance dans la musique. Qui vont se mettre en place et par la suite seront les caractéristiques de la musique baroque. L’apparition de la monodie accompagnée, le style concertant et l’évolution du madrigal. Dans la monodie il y a deux voix importantes : La supérieur et la ligne de basse. La monodie accompagnée naît de la monodie. La polyphonie 16e S toutes voix égales. Puis les instruments pourrons coupler les voix (tel que le luth). La notion d’accord ne viendra qu’avec rameaux en 1722. Viens ensuite la basse continu qui

en relation

  • Les courants musicaux : du moyen-âge à l'époque romantique
    736 mots | 3 pages
  • Histoire de la musique
    1129 mots | 5 pages
  • Musique moyen-age
    672 mots | 3 pages
  • Histoire de la Musique Médiévale
    13799 mots | 56 pages
  • Histoire de la musique
    864 mots | 4 pages
  • gwendal
    1589 mots | 7 pages
  • intro histoire de la musique
    959 mots | 4 pages
  • La colonne d'harmonie
    813 mots | 4 pages
  • La renaissance
    4463 mots | 18 pages
  • Cours de musicologie
    5504 mots | 23 pages