La nausee de sartre

1069 mots 5 pages
LA NAUSEE - JEAN PAUL SARTRE

La Nausée est un roman philosophique mais aussi quelque peu autobiographique de Jean-Paul Sartre, publié en 1938. C'est avec ce livre que Sartre atteignit une renommée qui se développera par la suite. En 1950, ce roman fut inclus dans la liste du Grand Prix des meilleurs romans du demi-siècle.

Résumé:
À Bouville, petite ville de France, Antoine Roquentin, la trentaine, intellectuel solitaire, vit retiré après avoir vécu une vie de voyages dont, très vite, il s'est lassé. Il travaille à la rédaction d'un mémoire sur la vie d'un aristocrate du XVIIIe siècle, Monsieur de Rollebon. “La Nausée” est le journal qu'il a entamé lorsqu'il s'est aperçu, en ramassant un galet au bord de la plage, que les objets ou la perception qu'il en avait avaient changé. À force d'observer une racine, il ne sait plus la nommer. Les objets les plus ordinaires semblent animés d'une vie propre. Lorsqu'il ramasse une feuille de papier, il n'a plus le sentiment de se saisir d'un objet inanimé mais bien d'être touché, comme si celui-ci s'était transformé en animal vivant. Le monde inanimé des choses provoque en lui une impression d'écœurement « douceâtre de nausée ». Un après-midi, après s'être examiné longuement dans la glace de sa chambre d'hôtel, il perd le goût de lui-même, ne se reconnaît pas. Comme une nouvelle nausée s'annonce, il se réfugie au café dont l’ambiance est le seul rempart qu'il ait réussi à opposer à cette agression, la musique et l'atmosphère bruyante semblant le protéger. Il passe par une série de désillusions et se demande même s'il n'est pas en train de devenir fou. L'illusion des aventures se dissipe. À la bibliothèque, son étude sur Monsieur de Rollebon le laisse indifférent ; déçu par les résultats hypothétiques de son travail, il écarte la narration historique et observe plutôt les autres lecteurs et plus particulièrement l'Autodidacte. Ce clerc de notaire, héros grotesque de la culture, a la particularité de vouloir lire

en relation

  • Sartre la nausée
    2394 mots | 10 pages
  • La nausée de sartre
    2756 mots | 12 pages
  • "La nausée" de sartre
    2312 mots | 10 pages
  • La nausée, sartre
    417 mots | 2 pages
  • Sartre la nausée
    8178 mots | 33 pages
  • Sartre , La Nausée
    2089 mots | 9 pages
  • La nausee de sartre
    13158 mots | 53 pages
  • Sartre la nausée
    408 mots | 2 pages
  • Commentaire composé, la nausée - sartre
    677 mots | 3 pages
  • La nausée - jean-paul sartre
    649 mots | 3 pages