La noblesse domine-t-elle la restauration?

2072 mots 9 pages
Alexandre Vinhas Dias

La Noblesse domine-t-elle la Restauration ?

Charte Constitutionnelle française de 1814. Section « Droits particuliers garantis par l’Etat ». Article 71 : « La noblesse ancienne reprend ses titres. La nouvelle conserve les siens. Le roi fait des nobles à volonté ; mais il ne leur accorde que des rangs et des honneurs, sans aucune exemption des charges et des devoirs de la société. ». Par cet article, la noblesse française a changé : on assiste à la fusion d’une noblesse ancienne, celle d’Ancien Régime, d’origine chevalière ou de robe, et de la Noblesse d’Empire, pure produit de l’ambition « conceptuelle » de l’Empereur. Comment, dans cette atmosphère délétère aux anciennes familles, la Noblesse domine-t-elle la Restauration ? Des cendres du Premier Empire à la chute du gouvernement des Ultras à la Chambre et les Trois Glorieuses, c'est-à-dire de 1815 à 1830, nous tenterons de répondre à cette question.
Même si la Noblesse avait encore pu montrer un semblant de domination dans de nombreux domaines, comment comprendre la chute de toute une « caste » qui a conduit la France dès 1830 à oublier que le modèle monarchie absolutiste est encore possible ?
Avant de s’intéresser à la véritable raison politique de la fin de la Noblesse à l’ancienne et de ses idéaux, nous tenterons de dresser son portrait dans les domaines où elle possède encore des terrains de pouvoir.

I – Sous la Restauration, la Noblesse retrouve toute son influence et impose sa domination « économique, politique, et culturelle » (A.-J. Tudesq)

A – La Noblesse domine toujours économiquement et socialement en France sous la Restauration

La noblesse, qu’elle soit d’Ancien Régime ou d’Empire, a depuis toujours exercée son pouvoir de domination économique, qui avec une domination politique sous la Restauration, peut faire penser à l’unique opportunité de restaurer l’ordre ancien.
Politiquement, le parti ultra-royaliste, formé par la jeune noblesse, nouvelle en

en relation

  • Commentaire Balzac Extrait 1 Version 2
    762 mots | 4 pages
  • Charte 1814
    1336 mots | 6 pages
  • Fable fontaine
    843 mots | 4 pages
  • L'évolution du trône de France
    3004 mots | 13 pages
  • Droit
    1802 mots | 8 pages
  • La France, L'Europe et le Monde au XIXe siècle
    2104 mots | 9 pages
  • Noblesse en france
    3487 mots | 14 pages
  • La france en 1814
    2188 mots | 9 pages
  • commentaire pére goriot
    1450 mots | 6 pages
  • Balzac - les chouans, hulot rencontre le gars
    1482 mots | 6 pages