La numeration babylonienne

690 mots 3 pages
La numération Babylonienne.

Introduction : la civilisation babylonienne est située dans l'ancienne Mésopotamie (actuel Irak) bâtie il y a 2500 ans à 160 km de l'actuel Bagdad. Le Mésopotamie est la région située entre les fleuves Euphrate et Tigre. Cette région est aujourd'hui partagée entre deux pays, l'Irak et la Syrie. Entre 3.700 et 539 avant JC, plusieurs civilisations se sont succédé en Mésopotamie : les Sumériens et les Babyloniens entre autres.

Les mathématiciens mésopotamiens ont inventé il y a plus de 4000 ans une numération, dont on trouve encore la trace aujourd'hui dans la mesure des angles et des durées. Qu’est ce que cette numération et comment ca marche ?

)La numération Babylonienne. La numération babylonienne est une numération dit sexagésimal. Le système sexagésimal est un système de numération utilisant la base 60.Un seul signe cunéiforme indique 1 et un signe sous forme de flèche indique 10. Les nombres inférieurs ou égaux à 59 sont formés à partir de ces symboles par un procédé d’addition. En revanche, pour représenter le nombre 60, on écrit le symbole mis pour 1, suivi d’un symbole de position. Ainsi, les valeurs réelles des 59 premiers nombres dépendent de leur position dans le nombre total.

2) L’écriture des nombres Pour noter les nombres, les Mésopotamiens utilisaient 59 « chiffres ». Ces « chiffres » étaient obtenus en répétant les deux symboles ([pic]) (clou) et ([pic]) (chevron) autant que nécessaire. Il n'existe que ces deux symboles, le "clou vertical" et le "chevron". Les neuf premiers chiffres se représentent par répétitions de clous verticaux (principe additif). 10 est représenté par le chevron. Pour écrire les nombres de 1 à 59, on répète les symboles autant de fois que nécessaire (principe additif). Le nombre 60 se représente à nouveau par le clou (principe de position). Ils ne connaissaient pas la virgule et n'avaient aucune notation équivalente ; c'est le contexte qui

en relation

  • Le bon sens
    448 mots | 2 pages
  • Les chiffres egyptiens
    1350 mots | 6 pages
  • Histoire de la numérisation
    2188 mots | 9 pages
  • Histoire des nombres
    2194 mots | 9 pages
  • Période Paléo-babylonienne
    1750 mots | 7 pages
  • La numération
    635 mots | 3 pages
  • LES GRECS
    2097 mots | 9 pages
  • Pythagore
    3307 mots | 14 pages
  • Histoire mathematiques
    25383 mots | 102 pages
  • Histoire et sciences
    2365 mots | 10 pages