La participation du citoyen aux institutions et à la vie de la cité : fondement de la démocratie athénienne au Vème siècle av. J.-C.

Pages: 5 (1148 mots) Publié le: 23 novembre 2014
SUJET : La participation du citoyen aux institutions et à la vie de la cité : fondement de la démocratie athénienne au Vème siècle av. J.-C.


Introduction
Au Vème siècle av. J.-C., Athènes était une cité-état située en Grèce, comme plusieurs autres centaines. Cependant, Athènes eut la particularité d’avoir instauré, au cours de cette période, un nouveau régime politique : ladémocratie. Ce modèle politique inventé il y a près de deux millénaires est toujours utilisé de nos jours. Athènes est donc indubitablement la ville la plus avant-gardiste de son temps et probablement de l’Histoire.
Nous allons expliquer par quels procédés et quels moyens Athènes aboutit ce régime fondateur.




Plan :

I-Les citoyens d’Athènes…
A-Du concept primitif…
1) lesorigines
2) l’évolution

B-…Au citoyen du Vème siècle
1) les conditions
2) les droits et les devoirs


II-…Participaient aux institutions et à la vie de la cité…
A-Les citoyens au cœur des institutions
De même que dans notre démocratie contemporaine, le pouvoir à Athènes étaitdivisé en trois catégories bien distinctes : les pouvoirs législatif, judiciaire et exécutif. Chacune de ces institutions étaient composées d’assemblées avec leur fonctionnement propre que nous allons étudier.
1) le pouvoir législatif
Bien qu’il existait un conseil, la Boulê et une assemblée, l’Ecclésia, qui concentraient le pouvoir législatif, c’était sans nul doute cette dernière quiétait toute puissante. Du fait qu’elle était accessible à tous les citoyens sans distinction de richesse ou de classe sociale, depuis les réformes de Clisthène, cela en faisait l’institution la plus importante d’Athènes.
Effectivement, cette dernière prenait les décisions concernant les lois, les déclarations de guerre ou de paix, l’ostracisme (le bannissement d’un citoyen) ou encore deschoses plus futiles telles des festivités. Tous les citoyens présents pouvaient débattre et donner leur opinion sur le sujet qui était discuté. Une fois les délibérations terminées, le vote se faisait à main levée et la loi inscrite sur une stèle à la vue de tous.
Environ 5 000 citoyens se réunissaient 3 à 4 fois par mois sur la colline du Pnyx, bien que près de 40 000 Athéniens étaient enmesure d’y assister. Certes, il était possible pour des personnes étrangères à l’Assemblée assister aux débats, mais les citoyens se connaissant tous entre eux, les imposteurs étaient vite démasqués.

La Boulê, second organe du pouvoir législatif était un conseil bien moindre avec environ 500 citoyens volontaires de plus de trente ans, depuis les reformes de Clisthène. Pendant un dixièmed’année, soit 35-36 jours, cinquante Bouleutes, tirés au sort en début d’année, préparaient les lois votées par l’Ecclésia, en étant à l’initiative de projets de lois ou en recueillant les propositions de lois des citoyens. Le siège du Conseil des 500 siégeait Bouleutérion, bâtiment contigu au Tholos sur l’agora.

2) le pouvoir exécutif
Le pouvoir exécutif était exercé par dix magistrats, éluspar l’Ecclésia pour un an bien que révocables, dix stratèges et neuf archontes.
Les magistrats exerçaient des charges courantes : la présidence des tribunaux, l’administration des finances publiques, l’organisation des fêtes religieuses, la surveillance du marché, l’entretien des routes…. Ils étaient surveillés par la Boulê tout au long de leur mandat. A la fin de ce dernier, les prytanes,membres de la Boulê, contrôlaient leur compte afin de vérifier qu’ils ne s’étaient pas enrichis.
Les stratèges étaient élus pour un an parmi les officiers de l’armée par l’Ecclésia car leur fonction exigeait des compétences et un savoir particuliers. Paradoxalement, leurs mandats pouvaient être cumulables, si bien qu’ils pouvaient être réélus indéfiniment. Périclès, par ailleurs,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le citoyen a athenes au veme siecle av j.c
  • Le citoyen athenien au v ème siecle av
  • Le citoyen et la cité d’athènes au 5ème siècle av jc
  • Citoyenneté et démocratie athénienne au ve siècle av. j-c.
  • Fiche d'histoire : Les citoyens athéniens : La vie dans leur cité.
  • Athènes au vème et ivème siècle av. j.c est-elle une démocratie ?
  • La place des atheniennes dans la cite du veme siecle avant j.c
  • Démocratie a athène au 5eme siecle av jc

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !