La pensé de descartes

1290 mots 6 pages
La thèse cartésienne de l’égalité intellectuelle
René Descartes, philosophe, mathématicien et physicien, a écrit le Discours de la méthode en 1637. Cet écrit avait pour but de tracer un trait définitif sur l’éducation basée sur des connaissances spéculatives et de la remplacer par une nouvelle façon d’apprendre qui mènera vers un avancement scientifique et technologique. Dans la première partie de cette œuvre, il affirme que les êtres humains sont égaux en raison et que seule la méthode utilisée fait varier la conclusion finale d’une démarche. Selon moi, les preuves que Descartes a fournies dans son texte sont insuffisantes pour arriver à la conclusion que tous les êtres humains sont égaux au niveau de la raison. D’abord, j’exposerai la preuve cartésienne de l’égalité intellectuelle puis je mettrai en évidence les lacunes dans la démarche de Descartes. Ensuite, je démontrerai la preuve cartésienne de l’immatérialité de l’âme et je terminerai en prouvant qu’une fois de plus, il y a une lacune dans la démarche et que cela affecte la preuve de l’égalité intellectuelle.
Tout d’abord, Descartes affirme que les êtres humains appartiennent à une espèce dont les spécimens adultes normaux sont égaux en raison. Pour simplifier sa thèse, il affirme simplement que tous les êtres humains sont égaux en raison. La raison est la capacité de distinguer le vrai et le faux. Autrement dit, c’est d’être capable de bien juger. Descartes utilise aussi le mot intelligence pour parler de cette capacité. Pour prouver que les êtres humains sont égaux en raison, il base sa réflexion sur le fait que l’être humain est le seul animal doté de raison. Selon lui, une bête ne peut pas savoir ce qui est vrai et ce qui est faux. Il en conclut donc que la raison est ce qui différentie l’humain de l’animal. Autrement dit, un humain ne peut pas être dépourvu de raison, car il ne serait qu’une bête et non un être humain. Ensuite, il émet l’hypothèse suivante : si un être humain A est moins intelligent

en relation

  • "Je pense donc je suis" descartes
    342 mots | 2 pages
  • Descartes : la pensee et ala conscience
    27052 mots | 109 pages
  • Est-ce que la pensée humaine est libre selon descartes?
    421 mots | 2 pages
  • Descartes - est-ce que la pensée peut-elle vraiment maîtriser les passions du corps?
    872 mots | 4 pages
  • Philosophie, l'homme
    4256 mots | 18 pages
  • Dissertations
    1521 mots | 7 pages
  • Méditations métaphysiques. réponses aux objections de gassendi .
    910 mots | 4 pages
  • Descartes et le cartesianisme
    2278 mots | 10 pages
  • Descartes vs hobbes
    832 mots | 4 pages
  • cogito ergo sum
    3517 mots | 15 pages