La pensée classique

Pages: 6 (1438 mots) Publié le: 13 mai 2013
La Pensée Classique : Origine et Développement

Une théorie se forme le plus souvent en réaction à quelque chose.

Les Précurseurs de la Pensée Classique

Section 1 : Les courants mercantilistes

XVI et XVIIIème siècles -> terme anachronique. Des anglais, des français, des conseillers des Princes.
John Hales, 1549, Discours sur la propriété publique du droit anglais
Antoine deMontchrestien
Colbert, ministre de Louis XIV -> colbertisme

Les mercantilistes populationniste (on souhaite que l’argent soit réparti pour la société) et bullionistes (bullions = lingots), l’argent est souverain, l’important est de gérer le trésor royale. Etant dans une période très troublée (beaucoup de guerres), gros besoin du trésor pour lever les armées….

Renaissance : on explorel’Amérique du Sud -> profusion d’or et d’argent, apparition de la circulation monétaire -> ralenti l’industrialisation de l’Espagne et du Portugal, par exemple. Le conseiller du roi doit faire rentrer les sous dans le trésor royal. Les mercantilistes partent de l’idée qu’un pays riche est un pays puissant qui possède beaucoup de métaux précieux. Pour faire rentrer de l’argent, on adopte une politiquemercantiliste, on importe très peu en exportant beaucoup. Comment faire en sorte que l’excédent commercial soit le plus élevé possible ? -> Protectionnisme, manufactures royales pour fournir l’exportation. Un pays ne peut avoir un excédent que si un autre pays a un déficit. Les classiques diront que ce n’est pas une vision rationnelle de l’économie -> débouche sur une guerre économique. Onrecherche l’ordre naturel de la société, on veut dépasser la vision nationale de l’économie.

Le populationnisme est moins critiquable que l’approche bullionisme. Néanmoins, c’est toujours l’idée que l’Etat doit avoir un excédent de balance commerciale pour permettre l’accumulation du capital (pas d’intérêt à n’avoir que de l’or et de l’argent). Si il y a excédent, on enrichit le pays et on peutinvestir, développer d’autres activités économiques. S’il y a des moyens de production, il y aura une croissance de la population salariée qui aura tendance à faire plus d’enfants donc à accroitre la main d’œuvre. C’est la production qui agit sur la forme de la société. Les pays n’ayant pas vécu cette croissance démographique n’ont pas connu de croissance économique. Keynes trouvera ici une façonde réduire le chômage. Le mercantilisme est toujours d’actualité (Chine).

L’hypothèse de la neutralité de la monnaie n’est pas quelque chose d’important en économie. Au contraire, les mercantilistes trouveront qu’elle est essentielle -> hypothèse de l’importance de la monnaie.
Section 2 : Boisguillebert

Boisguillebert (1646 – 1714) est français. Sa vie correspond au règne de Louis XIV.C’est une période de crise économique, la France s’appauvrit, occurrence de famines, de révoltes… Boisguillebert est l’un des premiers économistes à se pencher sur ce genre de problèmes. Il va critiquer toute l’administration de Louis XIV et le type de politique qu’elle conduit (notamment au niveau de la fiscalité). Il n’est pas pamphlétaire mais fait une analyse très critique de la situation.Boisguillebert était un magistrat économique rouannais (grand port fluviale sur la Seine, ville d’importance). Il juge et organise les questions relatives à l’économie (foires, marchés…). C’est son expérience de terrain qui lui donnera sa vision critique. Il écrira plusieurs ouvrages : Le détail de la France (1697), Le factum de la France (1707), Dissertation sur la nature des richesses et des tributs(1711). C’est un opposant au colbertisme, c'est-à-dire la version française du mercantilisme. Il commence donc par faire une sorte d’état des lieux. A partir de ses informations, il avance la thèse que son époque connait une baisse du revenu national (baisse du PIB). Il voit en parallèle une augmentation des dépenses de l’Etat. Cela le conduira à avoir l’intuition qu’il existe un lien entre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la pensee classique
  • La pensée Classique
  • Pensée classique de management
  • Revolution industrielle et pensée classique
  • Introduction à la pensée néo-classique
  • Adam smith : précurseur du courant de pensée classique
  • La "révolution industrielle" et la pensée classique. (1770-1830)
  • Les points de continuite et de rupture entre la pensee classique et neoclassique.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !