La pleiade

Pages: 2 (465 mots) Publié le: 7 décembre 2009
LES 7 MEMBRES DE LA PLEIADE

Etudiants du collège de Coqueret dirigé par l'humaniste Jean Dorat, Ronsard, du Bellay et Baïf constituent un groupe que Ronsard appela la "BRIGADE". Jodelle, RémyBelleau et d'autres étudiants du collège de Boncourt, voisin de celui de Coqueret, vinrent grossir les rangs.
"Le mot "Pléiade" a été employé pour la première fois par Ronsard, en 1556, pourdésigner le groupe de poètes qu'il formait avec six de ses compagnons, un nombre qui varia au cours des années. Ce terme symbolique faisait allusion à une constellation de sept étoiles et aussi au nomd'un groupe de sept poètes grecs de la fin du III° siècle avant Jésus-Christ. Ceux-ci appartenaient à l'école alexandrine, dont la poésie érudite et raffinée était souvent mise au service del'analyse des sentiments humains et en particulier de l'amour." (M.C. Natta)
Le manifeste "Défense et illustration de la langue française", rédigé par Joachim du Bellay, a été publié en 1549. Du Bellayest à Rome de 1553 à 1557.
Limites chronologiques de la Pléiade : 1549 - 1590.

|ECRIVAIN |dates |Age en 1549 |ŒUVRES principales|
|Pierre de RONSARD |1524-85 |25 ans |Les Amours de Cassandre (1552) ; |
|| | |Les Amours de Marie (1555-56) ; |
| | ||Les Odes (1550 - 52) |
|Joachim du BELLAY |1522-60 |27 ans |Les Regrets (1558) ;|
| | | |Les Antiquités de Rome (1558) |
|Jean-Antoine de BAIF...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La pleiade
  • la pleiade
  • la Pleiade
  • Pléiade
  • Pléiade
  • La pléiade
  • La pléiade
  • la pléiade

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !