La poésie ruptures et continuites

Pages: 12 (2872 mots) Publié le: 27 octobre 2009
La Poésie : spécificités et histoire d’un genre.

Définition : La poésie repose sur une combinaison de sons, de rythmes et de sens (ce qui l'apparente à la musique). En formes fixes ou libres, et même en prose, la poésie associe les mots en figures, utilise toutes les formes de discours et tous les registres: cette exploitation des possibilités du langage lui confère un pouvoir d'expressionparticulier, traducteur ou générateur d'émotions, de sentiments et d'idées.

1. Spécificités du langage poétique.

A. Rythme, sons et musique
La poésie est identifiable à une disposition particulière du texte dans la page, qui attire l'attention sur une organisation des mots et des sons génératrice de rythme. Aller régulièrement à la ligne et retrouver des sons semblables, rimes finales ouinternes, assonances ou allitérations, révèle la présence d'unités régulières, rythmiques et sonores, les vers. Ces rythmes peuvent être interrompus par les enjambements, qui rallongent un vers ou le « brisent » avant sa fin normale. Certaines dispositions remplacent la régularité du vers rimé par l'irrégularité de « morceaux » de vers libres placés de manière inattendue, comme si la réalitéévoquée était exprimée avec toutes sortes d'effets de rupture. Dans le poème en prose, unité de sens et de structure, les rythmes viennent de la structure des phrases et du retour de certains mots ou de certaines formulations.

B. Figures et associations de mots

Si la musique est faite de notes, la poésie est faite de mots, qui lui donnent un (ou plusieurs) sens: ces mots se regroupent selon lesrègles grammaticales, mais leur intégration à une harmonie et à un rythme entraîne des rapprochements inattendus: la poésie est le lieu par excellence des figures créatrices, qui combinent les mots pour en faire une « sorcellerie évocatoire »[1] Les figures d'analogie expriment et révèlent le glissements d'un domaine à un autre, temps et espace, sentiments et nature, réalité et rêve, émotionset idées, images et abstraction, perceptions visuelles et perceptions auditives, lecteur et poète... Un mot en « attire » un autre et le connote. En poésie, la valeur symbolique des mots compte autant que leur sens dénoté car des significations cachées et mystérieuses émergent de leur rencontre entre eux.
Attentif à la musique des mots, le lecteur de poésie entre dans les textes en laissant librecours à sa sensibilité, à ses perceptions, à son imagination, mais il n'en pas moins guidé par le poète; et c'est cette force d'évocation de la parole qui permet aux textes poétiques, grâce à la diversité des formes de discours et des registres, de répondre à des fonctions diverses d'expression, d'évocation, mais aussi de persuasion et de dénonciation.

C. Formes de discours et registresAgencés de manière à frapper l'ouïe par les sons, les mots de la poésie ont aussi pour rôle de raconter, décrire, persuader, informer. La poésie est le «lieu privilégié» de l’évocation des souvenirs, dans le registre lyrique, et sous une forme narrative: on a là une caractéristique de la poésie romantique (Lamartine, Hugo, Nerval), qui est épanchement des sentiments. La poésie rapporte aussi, avecforce et dans le registre épique les exploits des héros de l'histoire, des épopées ou des légendes, qu'elle magnifie et célèbre. C’est aussi elle qui sait apitoyer le lecteur sur les détresses, les malheurs et les tragédies de la vie, de manière pathétique. Propre à l'éloge sous la forme des odes, elle peut prendre la forme de pamphlets acérés et destructeurs lorsqu'elle se fait satirique etpolémique (A. D'Aubigné dans Les Tragiques, V. Hugo dans Les Châtiments, Aragon dans Le Crève-cœur). Dans tous ces registres, l'écriture poétique met en jeu les ressources spécifiques dont ne dispose pas la prose: retour régulier des sons, mise en relief des mots à la rime ou à des points « stratégiques » du vers (début, césure, fin), martèlement obsessionnel des rythmes ou d’un refrain, effets de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rupture & continuité
  • Rupture et continuite
  • Art, rupture et continuité: la joconde
  • Art ruptures continuités
  • La V république , rupture ou continuité ?
  • Art rupture et continuiter
  • Art
  • Rupture et continuité par rapport au jazz

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !