La poésie tend-elle vers le réel

966 mots 4 pages
I/ La poésie est création elle tend vers l’irréel

1. En effet la poésie donne une grande importance à l’imagination du lecteur. Jean de La Fontaine a par exemple écrit des poèmes au but didactique. Il y critique le plus généralement le pouvoir mais afin de partager son message il emploi de façon récurrente le registre du merveilleux. En effet les personnages de ses poèmes ne sont d’autres que des animaux personnifiés. Comme dans « La Grenouilles qui voulait se faire aussi grosse que le Bœuf », ou même « La Cigale et la Fourmi » les animaux parlent, pensent, et ressentent ; « Une grenouille vit un bœuf […] Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille ». Ces poésies nécessitent donc la création d’un monde imaginaire. Bien sur d’autres poésies emploi un cadre irréel, comme « Une Gravure Fantastique » de Baudelaire, ou il fait le portrait d’un chevalier de l’apocalypse. Toutes les marques du fantastique y sont présentes, le cavalier de squelette est une allégorie de la mort qui piétine les foules sur son passage.

2. De plus la poésie tend vers l’irréel par les thèmes qu’elle explore, la mort, l’ailleurs ou le rêve, comme dans « Le rêve Parisien » de Baudelaire. En effet dans ce rêve parisien tout prend vie, notamment la nature grâce à des personnifications ; « Les étangs dormants s’entouraient », « Et le ciel versait des ténèbres ». Le rêve est le fruit de notre imagination il donc normal qu’un poème traitent ce thème est des propos merveilleux tel que l’éveille de la nature. Arthur Rimbaud décrit lui-même la fonction du poète en effet il « se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. » Il suggère donc que la poésie doit être en décalage avec nôtres réalité, qu’elle doit pouvoir porter le lecteur dans un monde nouveau ou du moins là où tout n’a plus le même sens.

II/ Mais elle peut aussi aller à l’encontre du réel

1. En effet la poésie lyrique évoque les sentiments de l’homme. Souvent dédier à une personne ou un

en relation

  • Comment la poésie nous transporte-t-elle dans des lieux hors du communs ?
    1999 mots | 8 pages
  • DISSERTATION POESIE
    1285 mots | 6 pages
  • Ma conception de la poesie
    364 mots | 2 pages
  • Fiche analytique d'une charogne, les Fleurs du Mal de C.Baudelaire
    1267 mots | 6 pages
  • dissertation: le langage poétique selon mallarméé
    2076 mots | 9 pages
  • La poesie est elle une fenetre ouverte sur le monde ?
    980 mots | 4 pages
  • La poésie nous éloigne t elle du réel
    1179 mots | 5 pages
  • Dissert Poesie
    1183 mots | 5 pages
  • Le poete doit il souffrir pour ecrire (corrigé possible)
    994 mots | 4 pages
  • Dissertaion poésie.
    1360 mots | 6 pages