La poésie n'a d'autres but qu'elle même

Pages: 11 (2662 mots) Publié le: 15 avril 2012
« La poésie n’a d’autres buts qu’elle-même » Baudelaire

Poésie vient du mot « poien » qui signifie créer ou inventer en grec.
L’histoire de ce genre antique est divisé en trois grandes périodes : classique, moderne et contemporaine.
Charles Baudelaire est un poète du XIXe siècle influencé par les romantiques et les Parnassiens. Il a écrit plusieurs recueils célèbres comme « Les fleurs dumal » en 1861 ou « Le spleen de Paris » en 1869. Il prétend que «  la poésie n’a d’autres but qu’elle-même ». Dans cette citation, il met en avant sa conception de la poésie.

Nous étudierons la conception de la poésie des poètes les plus représentatifs depuis l’antiquité.
Nous commencerons par défendre la définition de Baudelaire pour qui la poésie est un art littéraire qui n’existe que pour sonesthétique, et les sentiments qu’il provoque. Puis nous verrons que certains poètes cherchent l’évasion et se servent de la poésie pour créer des mondes. Enfin la poésie est aussi un mode de réflexion sur les grands thèmes sociaux.

Une voix séductrice qui charme les hommes est une très belle image pour parler de la poésie. Pour exprimer la beauté que contient le monde, pour imprégner lamémoire et lui faire porter jusqu’à nous de merveilleuses histoire du passé, la poésie a utilisé la séduction, symbolisé par l’un des plus célèbres personnages mythologiques : Orphée. Orphée est considéré comme le premier poète du monde. Poète à la cithare, il charmait par ses paroles les hommes, animaux, plantes, pierres et même ... Dieux !
Le XIXe siècle met en avant l’esthétique de la poésie avec unnouveau courant littéraire : La Parnasse. « L’art pour l’art » formule utilisé par Théophile Gautier résume bien la façon de penser de ce courant littéraire. La seule clé pour comprendre et aimer la poésie c’est la poésie elle-même. Théophile Gautier développa cette théorie dès 1835, dans la préface de Made­moiselle de Maupin. Devenu directeur de la revue l'Artiste vingt ans plus tard, il lançaun manifeste proclamant « l'autonomie de l'art », le culte de l'esthétique pure, dans lequel se reconnurent le Parnasse, puis d'autres poètes comme Baudelaire et Mallarmé.
Pour Gautier, l'artiste doit travailler sur la forme et la force de son poème, plutôt que sur son sens social, politique ou historique. Le poème devient alors objet fini, jeu poétique, parfois acrobatique, et le poète, magiciendu verbe et de la forme, artisan funambule.
La critique contemporaine, tout en saluant les prouesses tech­niques des poètes de « l'art pour l'art », a mis en cause l'idée qu'une expression poétique puisse n'être qu'esthétique, tout choix poétique renvoyant nécessairement au « moi » du poète.
La beauté est vitale. En perse, un poème dit : « Si tu me donnes deux pains, j’en vendrai un pour acheterdes jacinthes pour nourrir mon âme ».
La poésie séduit le lecteur depuis l’antiquité avec Orphée jusqu’au temps plus moderne comme la Parnasse et Théophile Gautier. Son pouvoir séducteur s’explique par l’exploitation du langage, matière artistique.

Le poète cherche à renouveler la langue et transforme la poésie en art du langage plutôt que genre littéraire. Un certain nombre de pratiquestextuelles la caractérisent. L’envie de s’éloigner de la norme prosaïque : tous les moyens mis en œuvre par les poètes, des plus classiques aux plus modernes, cherchent une autonomie radicale vis-à-vis de la prose.
La poésie s’est incarnée en formes fixes traditionnelles. Elles organisent le texte en vers et strophes. L’ode est une structure héritée de l’antiquité tandis que le sonnet d’origineItalienne fut introduit en France par les poètes de la pléiade au XVIe siècle comme du Bellay. La mesure des vers a permis l’explosion du lyrisme. Les rimes pauvres, suffisantes ou riches permettent de renforcer la musicalité du texte.
Des formes plus contemporaines prennent jour au XXe siècle. Le Calligramme permet aux mots d’épouser une image. Dans le poème « Onde » d’Apollinaire les vers se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la poesie n'a d'autre but qu'elle même : baudlaire
  • dissertation " la poésie [...] n'a pas d'autres but qu'elle-même"
  • La poésie n'a t'elle d'autre but qu'elle même
  • La dissertation "le but n'a d'autre but qu'elle même"
  • La poésie n'a d'autre but qu'elle même charles baudelaire
  • Dissertation la poesie n'a da'autre but qu'elle meme
  • La poésie n'a d'autres buts qu'elle même
  • La poésie n'a t-elle n'audre but qu'elle même?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !