La princesse de cléves

Pages: 6 (1403 mots) Publié le: 20 février 2013
OE – Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours
La construction du personnage romanesque

Séquence 1 : Du héros idéalisé à l’anti-héros.LA 1 : Mme de La Fayette, La Princesse de Clèves, 1678.

Vocabulaire :
- Défiance (l.16) : Se défier, se méfier.- Galanterie (l.9) : Parler d’amour.
- Promptement (l.41) : Rapidement.
- Partis (l.20) : Une fille à marier, sur le plan de lanoblesse, de l’argent.
- Glorieuse (l.22) : Réputation.
- Qualité (l.36) : Sa noblesse.
- Vidame (l. 3) : Celui qui tenait les terres d’un évêché ou d’une abbaye.

(Intro) : Mme de La Fayette, écrit en 1678 son 1er roman d’analyse moderne français, La Princesse de Clèves, et ce roman s’ouvre sur un tableau « Dans les dernières années du règne de Henri II » (16e s). Sur cette brillante toile de fondse détachent les portraits des grands du Royaume, tous plus remarquables les uns que les autres pour la beauté, l’esprit, le goût, le mérite. C’est dans ce cortège d’êtres d’exceptions décrit de manière superlative et abstraite que partait tout à coup l’héroïne, Mlle de Chartres, future princesse de Clèves : personnage de fiction, elle est encore plus extraordinaire que les plus prestigieusesdames de la cour et sa vraisemblance est garantie par le cadre historique du roman.
(Pb) : Nous nous demanderons en quoi ce portrait est celui d’une héroïne idéale, qui se distingue de son entourage.
(Plan) : Nous étudierons dans une 1ere partie l’art du portrait et nous verrons dans un 2nd temps en quoi le personnage est au service d’une vision du monde.

I. L’art du portrait :
1) L’effet desurprise.
Le nom de l’héroïne n’est pas donné d’entrée de jeu et commence au contraire par une sorte d’énigme, l’apparition d’une inconnue dans le microcosme de la cour : « Il parut alors une beauté à la cour, qui attira les yeux de tout le monde » (l.1). Tous les regards se portent sur cette beauté « parfaite » (l.2) qui surpasse toutes les autres et suscite leur « admiration » (l.2). Le récitmarque alors un temps d’arrêt et en revenant sur le passé de la jeune fille mystérieuse, l’auteur donne les éléments de résolution de l’énigme : on apprend qu’elle est « de la même maison que le vidame de Chartres » (l.3) et son nom est relevé par celui de sa mère Mme de Chartres. La fin du texte renvoie au début et l’image, un instant interrompue, de l’entrée de Mlle de Chartres dans ce lieu où leregard jour un rôle essentiel revient au 1er plan : « Lorsqu’elle arriva, le vidame alla devant elle ; il fut surprit de la grande beauté de Mlle de Chartres et il en fut surpris avec raison. ». L’étonnement admiratif du vidame marqué avec insistance par la répétition du terme éblouie comme le lecteur par ce personnage de conte de fée.

2) Les éléments de description.
- Les éléments fournispar le texte sont : « la blancheur du teint » (l.28) « les cheveux blonds » (l.24) et « les traits réguliers » (l.25). Ces éléments sont peu précis car Mme de La Fayette, loin de tendre vers le réalisme, accumule les thermes abstraits et préfère suggérer ce qui émane de la jeune fille « l’éclat » (l.24) « la grâce » (l.25) « les charmes » (l.25). Ces notions difficiles à définir créer ce qu’onappelle un hale de connotations positives qui font rêver le lecteur. Le portrait est composé également des hyperboles les plus appuyées et des superlatifs les plus flatteurs : « une beauté parfaite » (l.2), « un éclat que l’on a jamais vu qu’à elle » (l.24).
- Portrait intellectuel et moral : L’auteur n’insiste pas sur la formation intellectuelle de son héroïne et tout est dit en une formule qui metsur le même plan les facultés mentales et les dispositions physiques : sa mère « travailla à cultiver son esprit et sa beauté » (l.7). La grande préoccupation de Mme de Chartres n’est en effet pas d’ordre intellectuel mais moral. Elle se propose un objectif paradoxal : « non seulement lui donner de la vertu » mais également « la lui rendre aimable » (l.8)

II. L’héroïne vertueuse : une vision...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Princesse de cleves
  • Princesse de clèves
  • La princesse du cléves
  • la princesse de cleves
  • La princesse de cleves
  • La princesse de clèves
  • Princesse de cleves
  • princesse de clèves

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !