La Problematologie Meyer Michel

31433 mots 126 pages
QUE SAIS-JE ?
La problématologie

MICHEL MEYER
Professeur à l'Université libre de Bruxelles et à l'Université de Mons
3e mille

Qu’est-ce que la problématologie ?

Comment le questionnement est-il devenu aujourd’hui le point de départ de la pensée ?
On a toujours questionné, le monde, les autres, qui on était, et ce ne sont pas seulement les philosophes qui l’ont fait, mais tout un chacun. Pourtant, on n’a jamais questionné le questionnement lui-même. La plupart de nos activités intellectuelles les plus essentielles ne procèdent-elles pas par interrogation, comme le raisonnement, qui résout par ses conclusions, ou la perception, qui répond par les sélections qu’elle opère ? Les hommes sont en quête de certitudes, de réponses aux angoisses les plus existentielles comme aux problèmes les plus simples. Ces soucis se traduisent par des questions multiples qu’on adresse aux autres comme à soi-même. Mais aujourd’hui, on n’est plus sûr de rien, plus aucune évidence ne s’impose encore avec évidence, tout se discute. Les valeurs, le couple, la famille, la profession, l’économie, la religion, rien ne va plus de soi, comme si l’Histoire avait tout bousculé sur son passage, anéantissant les absolus et empêchant toute certitude.
Le problématique étant partout, il est temps de le problématiser à son tour. L’énigmaticité du Beau, que traduit l’art, et pas seulement l’art contemporain, rejoint celle du Bien et de la morale, pour englober toute réalité. Mais au fond qu’est-ce que la réalité ? Les sciences n’ont jamais connu un tel essor et pourtant, on n’a plus que des visions pointues et fragmentées du monde. Les réponses acquises se transforment bien vite en questions nouvelles, et en se mélangeant les unes aux autres, leur différence devient un problème.
L’ambition de la problématologie est d’abord d’offrir une vision synthétique des différents domaines de la culture comme des diverses activités humaines. Du théâtre au roman, de la musique à la sculpture, de

en relation

  • Philosophie et science
    797 mots | 4 pages
  • Michel meyer
    2655 mots | 11 pages
  • L'argumentation politique
    13825 mots | 56 pages
  • Argumentation
    7164 mots | 29 pages
  • Philosophie, michel meyer
    3921 mots | 16 pages
  • Figure de style la comparation
    18848 mots | 76 pages
  • MQ56770 1
    52364 mots | 210 pages