La procréation

803 mots 4 pages
La Procréation

Introduction :

Méiose et fécondation : mécanismes fondamentaux de la reproduction sexuée.
Mécanismes apparus précocement au cours de l’évolution.

Il existe deux phénotypes sexuels : le phénotype mâle et le phénotype femelle.
Ces deux phénotypes sont différents l’un de l’autre.

Les caractères sexuels primordiaux sont les ovaires et les testicules.
Les caractères sexuels primaires sont les voies génitales et les organes génitaux externes.

Chez l’Homme, les canaux sont l’épididyme, le spermiducte, le canal déférent et l’urètre. Ils sont vecteurs de spermatozoïdes. Il présente également un organe d’accouplement, le pénis et les glandes annexes, soit les vésicules séminales et la prostate.

Chez la Femme, on constate la présence d’oviductes, d’un utérus, d’un vagin et d’une vulve.

Problématique : Comment se met en place l’appareil génital durant la vie fœtale ? Quel contrôle les chromosomes exercent sur le phénotype sexuel ? Influence des hormones sur le fonctionnement et la structure de l’appareil génital ?

I/ Un stade phénotypique indifférencié

Les voies génitales et les organes génitaux externes se différencient au cours du développement à partir de structures embryonnaires identiques dans les deux sexes (XX ou XY).

Ces structures sont présentes chez l’embryon vers la 6ème semaine après la fécondation.

Les ébauches de glandes génitales apparaissent ainsi que deux paires de canaux qui débouchent dans une même cavité appelée sinus uro-génital.

Les canaux sont : les canaux de Müller à l’origine des futures voies génitales féminines ; les canaux de Wolff qui formeront les futures voies génitales masculines.

A ce stade encore indifférencié, les ébauches des futurs organes génitaux externes sont repérables mais elles sont identiques chez un embryon masculin et chez un embryon féminin.

Un appareil génital indifférencié

en relation

  • La procreation
    5067 mots | 21 pages
  • Procréation
    3265 mots | 14 pages
  • La procréation
    563 mots | 3 pages
  • procréation
    274 mots | 2 pages
  • La procréation
    496 mots | 2 pages
  • La procréation
    1715 mots | 7 pages
  • La procréation
    1664 mots | 7 pages
  • La procréation
    806 mots | 4 pages
  • La procréation
    1269 mots | 6 pages
  • La procréation
    679 mots | 3 pages