La progression thématique et les discours rapportés extrait germinal de zola

Pages: 6 (1292 mots) Publié le: 19 juillet 2013
Emile Zola - Germinal - La vision rouge de la révolution
Les femmes avaient paru, près d'un millier de femmes, aux cheveux épars dépeignés par la course, aux guenilles montrant la peau nue, des nudités de femelles lasses d'enfanter des meurt-de-faim. Quelques-unes tenaient leur petit entre les bras, le soulevaient, l'agitaient, ainsi qu'un drapeau de deuil et de vengeance. D'autres, plus jeunes,avec des gorges gonflées de guerrières, brandissaient des bâtons; tandis que les vieilles, affreuses, hurlaient si fort, que les cordes de leurs cous décharnés semblaient se rompre. Et les hommes déboulèrent ensuite, deux mille furieux, des galibots, des haveurs, des raccommodeurs, une masse compacte qui roulait d'un seul bloc, serrée, confondue, au point qu'on ne distinguait ni les culottesdéteintes ni les tricots de laine en loques, effacés dans la même uniformité terreuse. Les yeux brûlaient, on voyait seulement les trous des bouches noires, chantant la Marseillaise, dont les strophes se perdaient en un mugissement confus, accompagné par le claquement des sabots sur la terre dure. Au-dessus des têtes, parmi le hérissement des barres de fer, une hache passa, portée toute droite; etcette hache unique, qui était comme l'étendard de la bande, avait, dans le ciel clair, le profil aigu d'un couperet de guillotine.
« Quels visages atroces ! » balbutia M. Hennebeau. DD
Négrel dit entre ses dents :
« Le diable m'emporte si j'en reconnais un seul ! D'où sortent-ils donc, ces bandits-là ? »DD
L’emploi du discours direct souligne la volonté d’être objectif et authentique pour lapersonne qui rapporte les paroles ; il retranscrit la vivacité de l’échange verbal ; il place le lecteur au cœur de la situation.
Et, en effet, la colère, la faim, ces deux mois de souffrances et cette débandade enragée au travers des fosses, avaient allongé en mâchoires de bêtes fauves les faces placides des houilleurs de Montsou. A ce moment, le soleil se couchait, les derniers rayons d'unepourpre sombre ensanglantaient la plaine. Alors, la route sembla charrier du sang, les femmes, les hommes continuaient à galoper, saignants comme des bouchers en pleine tuerie.
« Oh ! Superbe ! » dirent à demi-voix Lucie et Jeanne DD, remuées dans leur goût d'artistes par cette belle horreur.
C'était la vision rouge de la révolution qui les emporterait tous, fatalement, par une soirée sanglante decette fin de siècle.DIL Oui, un soir, le peuple lâché, débridé, galoperait ainsi sur les chemins; et il ruissellerait du sang des bourgeois, il promènerait des têtes, il sèmerait l'or des coffres éventrés. Les femmes hurleraient, les hommes auraient ces mâchoires de loups, ouvertes pour mordre, Oui, ce seraient les mêmes guenilles, le même tonnerre de gros sabots, la même cohue effroyable, de peausale, d'haleine empestée, balayant le vieux monde, sous leur poussée débordante de barbares.
Le discours indirect libre permet de créer une continuité dans le récit et évite d’alourdir la formulation, tout en conservant le caractère expressif du discours direct.
Germinal, V, 5

Etudiez la progressionthématique et les discours rapportés. Quelles conclusions pouvez-vous en tirer pour l’interprétation du texte.

2 La règle de progression :
Pour bien comprendre cette règle, il faut noter que :
1- Le thème est ce dont on parle ;
2- Le propos ce qu’on en dit.
Exemple : Le chat est noir : le chat est le thème (ou topique) : est noir, le propos (ou prédicat).
On distingue troistypes de progression thématique :
* La progression à thème constant varie seulement le propos, le thème restant inchangé.
Exemple : Je regarde l’oiseau. Il vole. Puis il se pose sur un arbre.
* La progression à thème linéaire fait du propos le thème de la proposition suivante.
Exemple : L’oiseau est d’une blancheur éclatante. Cette couleur brille sous le soleil. L’astre incandescent est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Extraits germinal. emile zola. 1885
  • Commentaire extrait germinal emile zola
  • Les différents types de discours "germinal" zola
  • Chapitre 4 extrait 1 germinal zola
  • Commentaire du texte de zola extrait de germinal (vii, 3)
  • Commentaire composé d'un extrait du chapitre 5 de germinal d'émile zola
  • germinal zola
  • zola germinal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !