La rationalité en microéconomie

934 mots 4 pages
Micro – Cours 2

Dans une première partie, on va récapituler ce qu’est la microéconomie traditionnelle et dans une deuxième partie, on étudiera la nouvelle micro économie qui a émergé dans les années 70-80.

I- La Microéconomie traditionnelle ( ou classique ) repose sur 4 hypothèses :

1) Les individus sont rationnels et égoïstes et rationnels
2) L’intervention de l’Etat est nécessaire, cad que le fonctionnement parfaitement concurrentiel des marchés ne peut être obtenu que grâce à l’intervention de l’Etat.
3) L’allocation optimale des ressources (travail, matières premières), cad qu’on ne peut améliorer l’efficacité en modifiant les ressources, car elles sont déjà optimales.
4) La concurrence parfaite

1ER PRINCIPE :
L’atomicité des participants : cad que les vendeurs et acheteurs sont de petites dimensions, très nombreuses, et aucun d’entre eux ne peut par sa seule action, exercer une influence sur le marché des prix. (contre exemple : FREE a revolutionné le marché des opérateurs mobiles)
C’est la micro traditionnelle, et la nouvelle micro tend à prouver que ce que dit la traditionnnelle n’est pas effectif dans les faits.

2EME PRINCIPE :
L’homogénéité des biens : cad que les biens sont identiques

3EME PRINCIPE :

La libre entrée, cad que les acteurs (vendeurs et acheteurs) ne peuvent pas empêcher un concurrent d’intervenir

4EME PRINCIPE :

La transparence des informations et l’information totale
5EME PRINCIPE :
Le principe d’exclusion : c’est un principe qui dit qu’une même unité de bien ne peut être consommée par plusieurs individus à la fois ( cad, que si cynthia mange une pomme, jeremie ne peut pas manger une pomme en meme temps)

6EME PRINCIPE :
L’effet externe : cad que les conséquences induites par la production et consommation des biens échangés sont pris en compte dans les prix.
Par exemple, la pollution est une conséquence de la production d’un bien

Ces théories sont issues de la microéconomie traditionnelle qui

en relation

  • Introduction à la microéconomie
    1469 mots | 6 pages
  • la nouvelle microéconomique
    2127 mots | 9 pages
  • Sassine
    547 mots | 3 pages
  • Microéconomie et macroéconomie
    3298 mots | 14 pages
  • Économie de l'incertain
    2969 mots | 12 pages
  • microéconomie
    647 mots | 3 pages
  • La microeconomie
    4372 mots | 18 pages
  • Micro eco
    1291 mots | 6 pages
  • Gjtyu't
    1303 mots | 6 pages
  • Les Classiques
    1229 mots | 5 pages