La recherche du bonheur est-elle un obstacle a la morale?

Pages: 5 (1147 mots) Publié le: 21 avril 2013
La recherche du Bonheur est-elle un obstacle à la morale ?

Depuis le début de la session, nous avons posé plusieurs question et étudier en profondeur le mouvement Utilitariste. Suite a la lecture d’un extrait du texte ‘’Le crépuscule du Devoir’’ de Lipovetsky, et certain texte de ‘’Entre bonheur et Liberté’’ de Claude Veillette ou l’on cite Mill et les utilitaristes, une grande question n’aspas encore été répondu. Effectivement nous nous demandons toujours si la recherche du bonheur pourrait être un obstacle à la morale. En effet, c’est une question qui était et est toujours aussi controverser de nos jours en philosophie. Car plusieurs grand philosophe utilitariste et d’autre ayant la même position que Lipovetsky n’arrive toujours pas à s’entendre sur le fais que oui ou non larecherche du bonheur peu nuire à la morale. Tout au long de ce texte, je me tiendrai du côté des utilitaristes qui défendent le fais qu’il n’existe pas d’autre critères pour évaluer un acte dit bon, juste et moralement satisfaisant qu’à sa capacité a produire du bonheur.1 Ma thèse portera donc principalement sur le fais que la recherche de bonheur est en effet aussi morale puisqu’elle apporte lebonheur par l’acte et que chaque acte pose a été penser en ses conséquences avant. L’antithèse portera sur les arguments de Lipovetsky disant que nous ne recherchons pas le bonheur des autres et ne pensons qu’à nous même donc la moralité n’est pas présente lorsque nous recherchons notre propre bonheur. Je vous présenterai le tout sous forme de ‘’dialogue’’ philosophique.
Je venais d’achever malecture de certains écrits utilitaristes, lorsqu’un autre élève est venu me poser la question suivante :
- Selon toi Francis, La recherche du bonheur est-elle un obstacle à la morale ?
- Et-bien, répondis-je, je dirais que non.
- Serais tu près à me dire sous quel arguments tu te base pour me dire oui ? me dit-il.
- Alors, répondis-je, vois-tu, je souligne que la recherche du bonheur ne viens enrien entraver la raison dans le sens que dans chacun de nos actes, nous allons toujours analyser ne serais-ce qu’un peu la situation qui s’impose a nous avant de poser un acte. Donc notre décision restera morale puisque cette dernière se base sur notre vécu et ce qui est ancré en nous. Je me baserai sur la philosophie utilitariste pour te démontrer mon point. De nos jours, la pensé utilitariste seporte plus vers l’efficacité rationnel d’un acte et au résultat qui va en survenir plutôt que de se baser seulement sur le vécu mais en venant l’appuyer.2 En effet les utilitaristes, refuse la notion que le bien morale sois purement rationnel. D’ailleurs comme le constata Mill : ‘’La grande majorité des comportements humains, sinon tous, s’expliquent par une recherche constante du bonheur.’’3 Doncpour les utilitariste le bonheur est le but de chaque action humaine universalisé, dans ce cas il ne vient pas a l’encontre de la morale puisque chaque acte est moralement bon car il fut analyser dans ses conséquence et produit du bonheur à plus qu’une seule personne.

- Je comprends ton point, me répondit-il. Mais je perçois tout de même une petite faille dans ton raisonnement, car selonLipovetsky, nous vivons de nos jours dans une société hédoniste qui est massivement valorisé, promotionné et différer par la surconsommation ce qui fait que tout acte maintenant est simplement visé au bonheur individuel.4 En effet, Lipovetsky nous met en évidence le fait que plus nous sommes envahit par la surconsommation et par se phénomène nous pensons donc de plus en plus a nous. Lipovetsky nous ditd’ailleurs ceci : ‘’A mesure que les normes du bonheur se renfoncent, la conscience coupable devient temporaire…’’5 Par ce que Lipovetsky nous dis ici, nous pouvons donc comprendre que l’être humain est fondamentalement égoïste donc il va rechercher plus son propre bonheur et ne prendra pas nécessairement le temps d’analyser chaque conséquences de ses actes car il va être plus porté a penser a si...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La Morale a t elle pour fin le bonheur
  • Peut-on fonder la morale sur la recherche du bonheur ?
  • A la recherche du bonheur
  • A la recherche du bonheur
  • La Recherche Du Bonheur Est Elle Contraire A La Raison
  • La conscience de soi peut elle etre un obstacle a notre bonheur ?
  • La diversité des opinions est elle un obstacle à la recherche de la vérité
  • La conscience de ce que nous sommes peut-elle faire obstacle à notre bonheur?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !