La reconquista

2058 mots 9 pages
La Reconquista (mot espagnol et portugais, en français Reconquête) correspond à la reconquête des royaumes musulmans de la péninsule Ibérique par les souverains chrétiens. Elle commence en 718 dans les Asturies, et s'achève le 2 janvier 1492 quand Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille, les « Rois catholiques » (Los Reyes Católicos), chassent le dernier souverain musulman de la péninsule, Boabdil de Grenade, achevant l'unification de l'essentiel de l'actuelle Espagne — excepté la Navarre, incorporée en 1512.
Depuis la fin de l'Hispanie romaine, les Wisigoths ont dominé la péninsule Ibérique (période dite de l'Hispanie wisigothe).

Après l'invasion musulmane en 711 et la bataille du Guadalete, presque toute la péninsule sauf le nord, tombe sous la domination maure en moins de cinq ans. La Reconquête commence en 718 lorsque les musulmans sont défaits à la bataille de Covadonga par Pélage (Pelayo), noble d'origine wisigothe ou asture. De ce fait, seule la frange nord de l'Espagne, correspondant aux actuels Pays basque, Cantabrie, Asturies et Galice, reste sous domination chrétienne, au sein du royaume des Asturies. Mais ce n'est que plusieurs siècles plus tard que les chrétiens envisagent leurs conquêtes comme un effort commun pour restaurer le royaume wisigothique, notamment après que Charlemagne et son fils Louis aient libéré la région de Barcelone à partir de l'expédition de Charles en 776. Charles et Louis rendent à la chrétienté près d'un cinquième de l'Espagne qu'ils vont transformer en une marche de l'empire carolingien que les musulmans ne reprendront plus et qui sera une frontière et une base de reconquête rejointe par des chrétiens du sud qui ne se satisfont pas de la domination arabo-berbère et de certains excès.
Les combats contre les Maures n'empêchent pas les royaumes chrétiens de s'affronter entre eux ou de s'allier aux souverains musulmans. Par exemple, les premiers rois de Navarre (Eneko Arista et ses successeurs) sont apparentés aux Banu

en relation

  • La reconquista
    1155 mots | 5 pages
  • La reconquista
    807 mots | 4 pages
  • La reconquista
    841 mots | 4 pages
  • La reconquista
    311 mots | 2 pages
  • La reconquista
    388 mots | 2 pages
  • La reconquista
    459 mots | 2 pages
  • Réconquista
    332 mots | 2 pages
  • Résumé de la reconquista
    726 mots | 3 pages
  • Commentaire de texte : tolède au lendemain de la reconquista
    3072 mots | 13 pages
  • L espagne multiculturelle en al andalus lors de la reconquista
    624 mots | 3 pages