La relation

1277 mots 6 pages
Français Langue Seconde
Semestre 2

Sujet :
Chaque étudiant devra élaborer un essai interprétatif, (titre au choix, 8 pages, 1,5 lines,
2800 mots) ayant comme sujet : La relation de l’écrivain francophone avec la France et la langue française.
En dehors des cours et de la bibliographie, le travail doit se baser particulièrement sur les textes ci-dessous :
La langue de l’Europe (Makine), Lettre à un ami lointain (Cioran), Eloge à la langue française (Le Clézio).

Introduction La littérature française est une des littératures les plus connues au monde, en effet la France, terre d’accueil de nombreux artistes et écrivains a su mettre en avant ses plus grandes œuvres de la littérature. D’ailleurs la littérature française et francophone fait des envieux, et rien n’a pu égaler certains des grands classiques, qui s’apprennent dans tous les pays et son traduit dans toutes les langues. La littérature francophone est très riche et regroupe des milliers d’écrivains qui participent tous les jours à la diffusion du français dans le monde. Aujourd’hui grâce à ces écrivains francophones, nous pouvons avoir une vue différente sur la France, enrichie par les témoignages et les apports de ces écrivains. En effet, un écrivain né en France n’aura pas la même vision de la France qu’un écrivain qui a adopté ce pays pour y vivre, pour y transmettre sa culture et vivre de nouvelles expériences. Nous allons tenter de comprendre ce qui pousse les écrivains à choisir le français pour leurs romans, notamment lorsque l’anglais prend la première place sur le rang mondial. Quels liens unis les écrivains de la francophonie avec cette langue et cette culture ? Le français a –t-il toujours été une évidence pour eux ? Dans cet essai interprétatif, nous travaillerons sur la relation entre les écrivains francophones et cette langue qu’ils ont choisis comme langue d’adoption : le français. Mais on ne peut pas parler de la langue sans évoquer aussi

en relation

  • Relation
    1415 mots | 6 pages
  • Relation
    1757 mots | 8 pages
  • Nos relations
    765 mots | 4 pages
  • Les relations
    692 mots | 3 pages
  • Relations
    2806 mots | 12 pages
  • relation
    308 mots | 2 pages
  • Les relations
    1333 mots | 6 pages
  • Relations
    2337 mots | 10 pages
  • relation
    349 mots | 2 pages
  • relations
    52223 mots | 209 pages