la religieuse de diderot

Pages: 47 (11715 mots) Publié le: 30 décembre 2014
Sujet :
A l'origine de La Religieuse se trouve une mystification plaisante. Le roman que vous lisez vous semble-t-il conserver quelque ironie ?

Dissertation

Introduction

On peut trouver chez Diderot toutes les richesses et toutes les contradictions du XVIIe. Il s'agit d'un auteur qui nous a offert les formes littéraires les plus diverses : l'essai Pensées philosophiques, la critiqued'art, la critique d'art Les Salons, le conte Ceci n'est pas un conte, le théâtre Père de famille et le romain la Religieuse. On y voit un esprit curieux de tout, une grande liberté de pensée et une réflexion philosophique qui l'a mène à poser des problèmes fondamentaux de la liberté et du comportement humain.
On va constater que la Religieuse est, en vérité, une ?uvre issue d'une mystification, unjeu de salon. Une correspondance créée par Diderot et ses amis entre une pseudo - religieuse et le marquis Croismare. Une correspondance que l'écrivain décide de faire continuer avec une habileté exceptionnelle en évoquant des thèmes sérieux, voire magique comme la folie, la vocation forcée et la perversion des sentiments naturels. D'un but de plaisanterie original, Diderot arrive à former unecritique sociale par l'intermédiaire d'une religieuse Suzanne Simonin. Une critique réalisée par la peinture de la vie dans le monde aliénant des couvents. Diderot omni - présent dans le ?uvre par la bouche de Susanne utilise le procédé du roman - mémoire y mêle l'ironie et la fiction pour donner une satire effrayante des couvents.

Etymologiquement le verbe « mystifier » signifie « tromperquelqu'un en abusant de sa crédulité et pour s'amuser à ses dépens ». Le nom « mystification » désigne par conséquence les « actes ou les propos destinés à abuser la crédulité de quelqu'un ». Enfin, par extension, on parle de tromperie d'ordre intellectuel et moral quand on parle de mystification littéraire.
La lecture de La Religieuse nous emmène dans un contexte de mystification littéraire. L'auteurDiderot tente de faire passer sa propre correspondance pour celle d'une religieuse. Il fait apparaître au lecteur ses propres lettres comme celles écrites par une religieuse malheureuse. Suzanne Simonin adressées au marquis de Croismare. Le mécanisme de la mystification dans l'?uvre de Diderot repose sur la fausse identité de l'expéditeur de cette correspondance. « La réponse de M. le marquis deCroismare, s'il m'en fait une, me fournira les premières lignes de ce récit. Avant que de lui écrire, j'ai voulu le connaître ».

On pourrait dire que La Religieuse constitue l'?uvre d'une mystification littéraire. Les traits essentiels de ce qu'il est convenu d'appeler « la mystification littéraire » nous sont évoqués par Frédéric-Melchior Grimm, ami de Diderot, dans la Préface du précédentouvrage tirée de la CORRESPONDANCE littéraire de M. Grimm publiée en 1760. Grimm précise, dés le début, que la conception de La Religieuse s'agissait d' « un horrible complot dont j'avais été l'âme, de concert avec M. Diderot, et deux ou trois autres bandits de cette trempe de nos amis intimes ». Il y révèle, en effet, l'amitié la plus tendre qui attachait Diderot, et lui-même à M. le marquis deCroismare, un ancien officier du régiment du Roi, un homme aimable, appelé par ses amis le charmant marquis par excellence grâce à son esprit, son âme et sa bonhomie. Le marquis de Croismare les a quittés au début de l'année 1759pour aller dans ses terres en Normandie et son absence était « infiniment sensible » pour eux. Diderot, qui se rappela qu'avant de partir il avait montré beaucoup d'intérêt àSuzanne Simonin, une jeune religieuse de Longchamp que réclamait juridiquement contre se v?ux, auxquels elle avait été forcée par sa famille et que perdit son procès. Grimm clarifie, alors, que « M. Diderot résolut de faire revivre cette aventure à notre profit. Il supposa que la religieuse en question avait eu le bonheur de son couvent, et en conséquence écrivit en son nom à M. de Croismare pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La religieuse de diderot
  • Diderot
  • La Religieuse, de Diderot
  • Diderot la religieuse
  • La religieuse diderot
  • Diderot la religieuse
  • La religieuse de diderot
  • La religieuse de diderot

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !