La renaissance italienne

1577 mots 7 pages
LA RENAISSANCE ITALIENNE ET VENISE: INTRODUCTION

La Renaissance italienne amorce la Renaissance, une période de grands changements culturels en Europe qui couvre plus d’un siècle (de la fin du XIVe siècle, dit Trecento jusqu’au début du XVIe dit Cinquecento). Elle marque la transition entre le Moyen Âge et l’Époque moderne en Europe.
Au sein de la renaissance Italienne, Venise occupe une position originale par sa situation géographique, par son indépendance politique et ses usages sociaux.
Carrefour entre les pays du nord de l'Europe et du centre de l'Italie, entre l'Orient et l'Occident, la cité des doges c'est a dire Venise, réussit à tresser un tissu social cosmopolite, à inventer une culture ouverte à d'innombrables courants pour créer un style homogène et unique. Elle sut également composer une vie sociale sans heurts, ordonnée autour d'institutions originales comme les scuole (Institutions typiquement vénitiennes, les scuole sont des confréries d'entraide et de bienfaisance, parmi lesquelles on distinguait les scuole grandi, les plus importantes, les plus actives et les plus riches) .

La Renaissance a débuté dans l'Italie du XIVe siècle et s'est étendue à l'Europe occidentale au XVIe siècle. Durant cette période, la société féodale morcelée du Moyen âge, avec son économie agricole et sa vie intellectuelle et culturelle dominée par l'église, s'est transformée en une société de plus en plus subordonnée à des institutions politiques centralisées, avec une économie urbaine et commerciale, et un patronage laïque de l'enseignement, des arts et de la musique.

Le terme de Renaissance est utilisé pour la première fois en 1855 par l'historien Jules Michelet pour parler de la « découverte du monde et de l'Homme » au XVIe siècle. Jakob Burckhardt, dans sa Civilisation de l'Italie au temps de la Renaissance (1860), élargit la conception de Michelet ; en définissant la Renaissance comme la période située entre Giotto et Michel-Ange, Burckhardt caractérise

en relation

  • La renaissance italienne
    1738 mots | 7 pages
  • La renaissance italienne
    938 mots | 4 pages
  • Renaissance italienne
    5329 mots | 22 pages
  • La renaissance italienne
    279 mots | 2 pages
  • Renaissance italienne
    289 mots | 2 pages
  • Renaissance italienne
    655 mots | 3 pages
  • La renaissance italienne
    919 mots | 4 pages
  • La renaissance italienne
    688 mots | 3 pages
  • La renaissance italienne
    2032 mots | 9 pages
  • Renaissance italienne
    4297 mots | 18 pages