La renaissance

2364 mots 10 pages
Ombre et lumière
La Renaissance et la redécouverte de l’Antiquité

Introduction
L’origine du mot « Renaissance » vient d’Italie où à partir de la fin du XIVe siècle on a commencé à parler de la « rinascità » des lettres et des arts. Le terme «Renaissance » c’est popularisé avec Giorgio Vasari. La renaissance s’étend donc de l’invention de l’imprimerie en 1400 par Gutenberg jusqu’aux guerres de religion de 1563. La renaissance se propage dans toute l’Europe, ce terme de « renaissance » a été choisi car il s’agit d’une époque où l’homme laisse sa curiosité se développer et a soif de connaissance. Mais la renaissance est aussi une naissance pour tout ce qu’elle apporte de nouveaux dans des domaines différents telle que l’art, la culture, les voyages maritimes, les techniques, la réflexion religieuse et philosophique….La renaissance est une période de grands changements dans la quasi-totalité des domaines, mais ces changement ont-ils eut des effets positifs ou négatifs et la renaissance effectue-t-elle vraiment un retour vers l’antiquité ?
Nous parlerons en première partie, des techniques et découvertes réalisées, en deuxième partie de la religion, de l’humanisme, et de l’antiquité et en troisième partie de l’art.

I) Techniques et découvertes
a) Techniques
L’une des capitales découverte au cours de la renaissance sera l’imprimerie par Gutenberg, au XVe siècle. Son invention va nettement faciliter l’accès au savoir et a l’éducation et va permettre sa diffusion encore impossible auparavant. La fabrication du papier est aussi une innovation mis au point en Chine dès le IIe siècle, il se développe en Occident plus tard. L’imprimerie d’occident se perfectionne en utilisant des caractères en métal réutilisable et plus résistant que le bois utiliser avant, Gutenberg développe aussi la presse à papier. L’imprimerie révolutionne les conditions de vie de la partie intellectuelle et son succès fut si rapide qu’en quelques mois le prix d’un livre imprimé était

en relation

  • le portrait à la renaissance
    535 mots | 3 pages
  • Charogne
    1699 mots | 7 pages
  • Antonello da messina - saint jerome dans son cabinet d'étude
    3099 mots | 13 pages
  • Masaccio
    601 mots | 3 pages
  • L'humanisme et ses boulversements
    1009 mots | 5 pages
  • la renaissance synthèses
    478 mots | 2 pages
  • La renaissance
    712 mots | 3 pages
  • Renaissance et christianisme
    5323 mots | 22 pages
  • Montaigne
    945 mots | 4 pages
  • Humanisme et Renaissance
    1231 mots | 5 pages
  • Renaissance
    250 mots | 1 page
  • la renaissance
    301 mots | 2 pages
  • La renaissance
    6876 mots | 28 pages
  • histoir architecture
    1376 mots | 6 pages
  • La renaissance
    2150 mots | 9 pages