La rennaissance

3060 mots 13 pages
Introduction :
La Renaissance est la période située entre le XVème et le XVIIème siècle. C’est un vaste mouvement de renouveau intellectuel et artistique qui a inspiré l’humanisme. Ce nom qu'on lui a donné est le symbole même d'une humanité qui se découvre, et qui évolue. Le monde s'ouvre et l'homme prend conscience de ses capacités, l’éducation prend un nouveaux tournant avec la noblesse guerrière qui se convertit en élite intellectuelle. Les anciens textes sont retravaillés, des découvertes scientifiques majeures bouleversent la pensée occidentale. De nombreux intellectuels se sont inscrits dans cette période, notamment Léonard de Vinci, Erasme et Rabelais dont nous vous parlerons un peu plus tard.
1) L’éducation à la renaissance
Les humanistes remettent en question l’enseignement scolastique du Moyen-Âge(apprentissage par coeur des connaissances bibliques et littéraire de l’Antiquité). Certes, les connaissances sont toujours aussi importantes, mais nous pouvons constater un rapprochement entre le maître et l’élève dans le but de former de meilleurs citoyens (former l’esprit critique). L’éducation est encore réservée à l’élite sociale (10% de la population seulement). Voici les 2 principales conceptions de l’éducation de la Renaissance. L’une représentée par Rabelais, qui incarne l’idéal du savant, l’autre représentée par Érasme, qui incarne l’idéal de la fin lettrée
Au Moyen-âge, les filles sont éduquées par leur mère et non pas par l'école pour la plupart. Elles n'ont pas la possibilité d'acquérir l'enseignement des maîtres. La politique scolaire de Charlemagne n'a eu d'autre but que de constituer un clergé capable de former le peuple et elle ne s'appliquait donc qu'aux garçons. Plus tard, les universités, institutions appartenant au clergé, ne recrutent que des élèves masculins, même si ceux-ci ne se destinent pas tous à une carrière dans le clergé. Les « petites écoles », elles, sont mixtes et gratuites pour les pauvres, les filles peuvent y apprendre

en relation

  • Rennaissance
    694 mots | 3 pages
  • La rennaissance
    3575 mots | 15 pages
  • rennaissance
    1509 mots | 7 pages
  • rennaissance
    1567 mots | 7 pages
  • La Rennaissance
    2483 mots | 10 pages
  • La rennaissance
    644 mots | 3 pages
  • Rennaissance
    259 mots | 2 pages
  • Rennaissance
    1565 mots | 7 pages
  • la rennaissance
    257 mots | 2 pages
  • poesie et rennaissance
    2700 mots | 11 pages