La riziculture au niger

Pages: 12 (2762 mots) Publié le: 14 mars 2011
2. Importance économique et sociale du riz
2.1 Place du riz dans la production primaire
Au Niger, le riz constitue la troisième céréale après le mil et le sorgho tant au point de vue
superficie que de la production. On estime que le riz local ne représente que 1,7% du chiffre
d’affaires du secteur de la production agricole primaire et seulement 2,3% du volume moyen
des céréales produitesannuellement. Le riz produit au Niger joue donc un rôle assez réduit
dans l’approvisionnement en céréales du pays.
Le riz produit dans le pays ne représente qu’une faible part de la consommation en céréales
des nigériens.
De 1999 à 2004, on estime cette part nationale de la consommation en riz entre 3 et 5 kilos
par an et par habitant (pour un total compris entre 14 et 18 kg de riz consommé),pour une
consommation totale en céréales de 171 à 257 kg selon les années (données PAM). Le riz
produit dans le pays ne représente donc qu’entre 1 et 3% de la consommation céréalières du
pays. L’avantage du riz, sur les autres céréales principalement consommées au Niger, est sa
relative constance dans la production. Par exemple, le mil n’a été disponible qu’à raison de
142 kg par personne en2004 au lieu de 190 à 200 kg lors des années précédentes, pendant que
le disponible en riz reste compris entre 4 et 7 kg par personne et par an.
En revanche, il contribue de façon considérable au déficit céréalier (85% en 2001-2002), ce
qui traduit la très faible part de la production nationale dans la consommation en riz au Niger
à l’inverse des autres céréales consommées par les Nigériens.
Ledéficit en riz se creuse de manière constante depuis le milieu des années 70 où le pays était
en moyenne autosuffisant en riz. Désormais, le taux de couverture est plutôt de l’ordre de 20 à
30%.
Le riz (sur AHA et hors AHA) joue un rôle important du point de vue de la lutte contre la
pauvreté, d’une part en améliorant les revenus et la sécurité alimentaire des familles qui le
cultivent, maisd’autre part en raison de la part qu’il représente dans les dépenses de certaines
catégories de ménages. Le riz a ainsi surclassé le sorgho dans le modèle de consommation des
ménages urbains « riches », c’est à dire qui ont dépassé le seuil de pauvreté. De manière
générale, la consommation en riz en ville dépasse les 20 kg par habitant.
A l’inverse, les ménages pauvres en zone rurale neconsomment en moyenne que 2,4 kilos de
riz et encore, cette consommation étant principalement concentrée chez les familles qui
produisent du riz.
On peut donc s’attendre, avec l’urbanisation croissante de la population, à une forte
augmentation de la demande en riz au cours des prochaines années.
2.2 Les importations de riz
Le déficit en riz est comblé par les importations qui ont progressé de 40000 à 210 000 tonnes
en dix ans, soit un accroissement annuel de 16% sur la période (fig. 2).
10
Rapport état des lieux de la riziculture au Niger
250 000
200 000
Evolution annuelle des importations de riz en volume
Tonnes
150 000
100 000
50 000
0
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
Figure 2 : Evolution importations de riz au Niger
Source (douane, 2006)L’analyse des tendances montre un décrochage à partir de l’année 2000, date de mise en place
du TEC de l’UEMOA. En effet, de 1995 à 2000, la progression est de 50 000 tonnes alors
qu’elle est de 123.000 tonnes lors des cinq années suivantes. L’observation des tendances de
long terme traduit l’explosion des importations de riz, alors que les autres achats extérieurs de
céréales, y compris deblé, ne dépassent pas les 80 000 tonnes. Cette modification s’explique
en particulier par l’évolution démographique et sociologique de la société nigérienne qui
s’urbanise, avec des modèles de consommation qui font une plus grande place au riz.
En dix ans, la valeur des importations en riz a quadruplé. Elle atteint 35 milliards FCFA en
2005 (tableau2).
Tableau 2: Evolution annuelle des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La riziculture
  • La riziculture
  • Niger
  • Le niger
  • Le niger
  • Le niger
  • Le niger
  • Le niger

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !