La rose blanche

2746 mots 11 pages
La Rose Blanche
Ces jeunes Allemands qui ont dit NON au nazisme

Sommaire

1/ Introduction : tout au commencement
2/ Cause : du l’emplacement du nazisme à la Seconde Guerre Mondiale
3/ La Rose Blanche, un mouvement de résistance : a) Origine & Milieu du mouvement b) Portraits c) Histoire & Conséquences du mouvement
4/ Particularités par rapport aux autres résistants
5/ Évocation après guerre
6/ La Rose Blanche dans l’Art

1/ Introduction

Le 30 Janvier 1933, Hitler arrive au pouvoir en Allemagne et condamne toute forme d’opposition à son régime. Pourtant, certains Allemands osent lutter contre le nazisme et la dictature du Führer.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945), un groupe d’étudiants munichois fondent, au printemps 1942, un mouvement de résistance. Ce mouvement de résistance, la Rose Blanche, rédige et diffuse des milliers de tracts anti-nazis. Il se développe en quelques mois et rallie à sa cause de plus en plus de résistants allemands, jusqu’à ce que ses membres soient arrêtés, puis exécutés ou déportés.

2/ Cause : De la propagande nazie à la Seconde Guerre Mondiale

1933- Le 30 Janvier, Adolf Hitler est nommé chancelier du Reich allemand

Avec l’arrivée de Hitler au pouvoir, la persécution des opposants politiques commence dans toute l’Allemagne.

Dès février, plus de 4000 communistes, sociaux-démocrates et libéraux sont arrêtés. Tous les moyens sont mis en œuvre pour museler toute opposition potentielle. Une police et des tribunaux spéciaux sont constitués, tandis que les premiers camps de concentration - Dachau et Oranienburg - sont créés pour interner les opposants. La délation est encouragée par la propagande officielle qui entretient un climat de suspicion et de terreur.

En quelques mois, les Allemands se voient privés de toutes les libertés et de tous les droits fondamentaux. Les syndicats et les partis politiques sont dissous. Le parti nazi(Nationalsozialistiche Deutsche Arbeiterpartei) est

en relation

  • La rose blanche
    3602 mots | 15 pages
  • Rose blanche
    3158 mots | 13 pages
  • La rose blanche à munich
    631 mots | 3 pages
  • La rose blanche de inge scholl (analyse)
    1581 mots | 7 pages
  • Die weisse rose
    724 mots | 3 pages
  • Être mythique
    388 mots | 2 pages
  • Espose sur les noms des fleurs
    2052 mots | 9 pages
  • Le language des fleurs
    349 mots | 2 pages
  • Vetements
    471 mots | 2 pages
  • SYMBOLIQUE DES COULEURS DE BOUGIE FELIX DOGBO
    4791 mots | 20 pages