La sienne nous conduit-elle vers plus de lucidité ?

Pages: 18 (4340 mots) Publié le: 28 novembre 2012
La science nous conduit-elle vers plus de lucidité ? – p. 1/5

Corrigé de dissertation : « La science nous conduit-elle vers plus de lucidité ? »

ATTENTION : les titres entre crochets ne doivent pas être rédigés mais ont été indiqués pour vous faciliter la lecture du plan du corrigé]

critique rendue possible par les sciences provient uniquement d’elles-mêmes ou d’une approche plus «distanciée ». Puis nous aborderons le problème du savoir absolu, de la Science, et de sa prétention paradoxale à la lucidité : dans la mesure où il prétend dépasser la finitude pour accéder à la vérité, ce savoir n’est-il pas aveugle sur la condition humaine ?

[INTRODUCTION] Les habitants des sociétés occidentales modernes sont souvent porteurs du préjugé, relativement ethnocentrique, selon lequelils sont plus « savants » et plus « développés » que leurs ancêtres et, a fortiori, que les hommes et les femmes des sociétés « primitives », ou plutôt « traditionnelles ». Peut-on affirmer cependant que le citoyen français d’aujourd’hui est plus lucide que le citoyen grec de l’Antiquité, ou encore que le Maya de l’Amérique précolombienne ? Dans la mesure où les sciences modernes, à partir duXVIème siècle, ont joué un rôle considérable dans l’évolution sociale et culturelle, nous sommes parfois tentés de leur attribuer le mérite du « progrès » actuel. Encore faudrait-il s’entendre sur le sens de ce « progrès ». Et, en particulier, peut-on dire que la science nous conduit vers plus de lucidité ? Le terme même de « lucidité » est relativement polysémique. Il peut désigner une certaineprécision, une certaine exactitude dans notre jugement sur un objet ou une personne. Mais il peut également renvoyer à une prise de distance critique, à une capacité de retour sur soi, de prise en compte de ses limites voire de sa finitude. Par ailleurs, nous pouvons penser à un effort de réflexion sur les conséquences de nos actes et les retombées futures de nos décisions présentes, face à un avenirpartiellement immaîtrisable et indéterminé. Nous pourrions même envisager qu’il renvoie à une capacité de réfléchir au sens, à l’origine et aux finalités de notre être-au-monde, autrement dit à une certaine forme de sagesse. Peut-on réellement attendre tout ceci de la part des sciences modernes ? Et n’est-ce pas contradictoire avec les exigences et les limites propres qu’elles se sont fixées ? Ou bienfaudrait-il entendre le terme de science différemment, comme « savoir absolu » ? Dans ce cas, le problème est différent, mais non des moindres, puisque nous risquons alors imperceptiblement de sombrer dans des hypothèses métaphysiques et des paralogismes. Quelle serait donc l’attitude d’esprit la plus adaptée à la lucidité sous ses différentes formes ? Et comment la situer entre les sciencesparticulières et la Science comme savoir absolu ? D’autre part, qui est susceptible d’être porteur d’une telle lucidité ? Et à quelles conditions ? Dans un premier temps, nous verrons que les sciences modernes ont certes permis un gain de lucidité, au sens de l’exactitude – et, en partie de la prévision – mais qu’elles ne permettent pas d’en déployer toute la portée et rencontrent des obstacles dansleur diffusion. Ensuite, nous nous demanderons si la lucidité

[I. EN QUOI LES SCIENCES MODERNES NOUS PERMETTENT-ELLES UN GAIN DE LUCIDITE ET JUSQU’OU ?] Commençons donc par examiner en quoi les sciences modernes nous permettent un gain de lucidité, dans la mesure où elles conduisent incontestablement à un progrès dans la connaissance des phénomènes. [1. Etablissement de l’objectivité et des loisdes phénomènes] D’abord, les sciences modernes, nées avec la révolution galiléocopernicienne autour du XVIème siècle, ont joué un grand rôle dans la précision de nos connaissances des phénomènes naturels. Avec la mathématisation du « grand livre de la nature » (Galilée, L’Essayeur, 1623) et le recours à la méthode expérimentale, les lois de la nature commencent à être étudiées avec précision,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La science nous conduit-elle a plus de lucidité ?
  • Vers une europe plus démocratique
  • Pourquoi le dialogue conduit-il vers la vérité?
  • Le liberalisme conduit il a plus de concurrence?
  • Le liberalisme conduit-t-il a plus de concurence
  • Le plus beau vers de la langue francaise
  • Le diagnostic sur l'embryon nous conduit vers un nouvel eugénisme.
  • Vers une communication persuasive plus efficace : boire ou conduire ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !