la societe

Pages: 8 (1908 mots) Publié le: 26 novembre 2014
La République, ses symboles et ses emblèmes
~
Le coq

Le coq est l’emblème de la France. En effet, le mot latin gallus a une double signification : coq et Gaulois.
Au-delà, par sa fière allure et par son chant associé au lever du soleil, il est de l’Inde à la Grèce, du livre de Job à l’Islam, des légendes nordiques aux contes africains – symbole d’énergie solaire, de lumière naissante, enmême temps que de vigilance guerrière.
Sous la Révolution le coq symbolise l’identité nationale. Mais sous le Premier Empire le coq est remplacé par l’aigle. Le coq redevient ensuite un symbole  notamment sous la Troisième République. Il représente le courage et la fierté face à l’aigle prussien. Il figure dans certains monuments aux morts de la grande guerre. Même s’il n’est pas un symboleofficiel, c’est un signe de reconnaissance nationale. Aussi est-il l’emblème de nos équipes sportives nationales.
 Le faisceau des licteurs
Le faisceau remonte à la République romaine, où il indiquait l’imperium, la puissance. Sous la première République, surmonté du bonnet rouge, il signifie que le pouvoir appartient au peuple, et il symbolise l’union des 83 départements. En 1848, puis après 1870, ilfigure sur le sceau de la République, tenu par la Liberté.
 L’arbre de la liberté
L’un des symboles les plus riches et les plus répandus est l’arbre.
Toutes les représentations de l’arbre tournent autour de l’idée du Cosmos vivant, du caractère cyclique de son évolution et de sa perpétuelle régénérescence. Tous les arbres sont aussi source de vie et symbolisent à ce titre la croissance, laforce, la puissance.
C’est donc tout naturellement qu’après tant de religions – l’arbre de la connaissance dans la Bible, l’arbre du monde en Chine, le chêne celtique, le frêne scandinave, l’olivier de l’Islam, etc. – ceux qui viennent d’engager la Révolution, célèbrent dès 1790, à travers l’arbre, leur amour de la Liberté ; on en dénombre près de 60 000 en 1792.
Des fêtes civiques ont lieu en 1793près de l’arbre de la liberté.
En 1848 les manifestations populaires d’adhésion à la République se sont souvent exprimées à l’occasion de la plantation d’arbres de la liberté.
Victor Hugo, le 2 mars 1848, lors d’une telle cérémonie, déclarait sous les acclamations : « [...] C'est un beau et vrai symbole pour la liberté qu'un arbre ! La liberté a ses racines dans le cœur du peuple, comme l'arbredans le cœur de la terre ; comme l'arbre elle élève et déploie ses rameaux dans le ciel ; comme l'arbre, elle grandit sans cesse et couvre les générations de son ombre. Le premier arbre de la liberté a été planté, il y a dix-huit cents ans, par Dieu même sur le Golgotha.  Le premier arbre de la liberté, c'est cette croix sur laquelle Jésus-Christ s'est offert en sacrifice pour la liberté,l'égalité et la fraternité du genre humain. »
 Le bonnet phrygien
Le bonnet phrygien ou bonnet rouge. A Rome, les affranchis – esclaves récemment libérés – se coiffaient d’un bonnet conique. Ce souvenir, associé au fait que les gens du peuple portaient souvent un bonnet de laine rouge à la fin de l’Ancien Régime, fit du bonnet phrygien dès 1792, un signe de ralliement révolutionnaire. Il figura sur lesceau de l’État sur le drapeau des insurgés en juin 1848, et servit de coiffure à Marianne sous la Troisième République.
Marianne

La République est une femme
Marianne, allégorie de la République, apparaît dans un concours officiel en 1848 et décore les mairies à partir de 1877.
Elle a une origine antique : le bonnet phrygien par les affranchis de l’Empire romain, c'est-à-dire les esclaveslibérés par leur maître et dont les descendants étaient considérés comme citoyens de l’Empire.
Elle a une double origine plus récente, anecdotique et non symbolique.
En 1792, c’est une chanson occitane qui, la première, désigne la République par le nom de Marianne.
En 1797, Barras, à une réception, s’enquiert du prénom de son hôtesse : « Marie Anne » – « Parfait, dit-il, il est simple, il est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sociétés
  • Societé
  • la société
  • Societé
  • la société
  • Societe
  • Société
  • Societes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !