La tendre indifference du monde

1767 mots 8 pages
“La Tendre Indifférence du Monde” Le héros absurde de la littérature française, personnifie un personnage rebelle qui inflige la peur sur sa société à cause de son calme en révoltant contre les normes. Cette révolte vient de la réalisation et de l’acceptation de l’absurde. C’est-a-dire, que tout est irrationnel entre le monde et l’homme. Malgré qu’Albert Camus ne se considère pas comme existentialiste, son oeuvre, L’Etranger (1942), incorpore beaucoup de thèmes existentialistes. Ce roman constitue le premier développement de son idée du héros absurde, qui est suite avec Sisyphus, dans son essai intitulé “Le Mythe de Sisyphe.” Le protagoniste dans le roman, Meursault, est lu dans la fin comme un héros absurde, qui brise les limites de sa société restrictive. La combinaison des deux oeuvres promeut l'idée que la raison ne joue aucun rôle dans la vie et que les perceptions doivent constituer la signification pour chaque individuel. Ces oeuvres se complètent mutuellement pour démontrer une notion philosophique plus générale : que la vie d’un individuel ne devient pas vraiment absurde jusqu’à la personne devient conscient de cette absurdité du monde et de l’univers. Le seul chemin qui mène au bonheur est cette acceptation. Seulement les héros peuvent se rendre compte de l'irrationalité et puis la surmonter pour atteindre le contentement. Dans son commentaire sur L’Etranger, Camus affirme que Meursault ne transforme pas vraiment, et qu’il est toujours conscient de son destin. Cependant, à partir de cette notion, on doit se demander pourquoi le roman est divisé en deux, si chaque partie ne représente pas les moitiés contrastées de la vie de Meursault. Bien que Camus affirme que Meursault ne transforme pas entre les deux parties, on voit vraiment une nouvelle acceptation des souvenirs, des émotions, et des interactions sociales dans la deuxième partie. Ce consentement à un nouveau mode de vie représente le passage de Meursault d’un homme incompris à un héros conscient

en relation

  • L'étranger, Albert Camus
    906 mots | 4 pages
  • Meursault
    1453 mots | 6 pages
  • Etranger
    255 mots | 2 pages
  • Parisienne
    620 mots | 3 pages
  • L'étranger
    646 mots | 3 pages
  • Commentaire Témoignage de Céleste (L'Etranger)
    913 mots | 4 pages
  • Camus l'etranger
    511 mots | 3 pages
  • L'etranger
    372 mots | 2 pages
  • Analysez Comment Un Personnage Change ESSAY
    1033 mots | 5 pages
  • Corpus roman
    1598 mots | 7 pages