La tentation de suicide, madame bovary

936 mots 4 pages
Gustave Flaubert fût un écrivain français né en 1821 et mort en 1880. Le texte étudié provient de l’œuvre madame Bovary que Flaubert écrit vers le début de sa carrière. C’est un roman réaliste et psychologique. Madame Bovary est l’histoire d’une jeune femme qui, à la recherche d’un bonheur rencontré dans les livres, mènera, en se mariant à un pauvre médecin de campagne, une vie pleine de déceptions et d’ennui. Elle finira par se suicider, et donnera son nom à une attitude, le bovarysme, comportement qui consiste à rêver sur une vie plutôt que de la vivre.
Dans l’extrait analysé, on est au moment ou le rêve d’évasion d’Emma se brise : Rodolphe (son amant) se dérobe au dernier moment et lui adresse une lettre de rupture. Elle se précipite alors dans le grenier de la maison. Nous nous poserons la question « Comment le narrateur réussit-il à nous faire entrer dans la détresse de Mme Bovary ? ». Pour cela nous chercherons l’expression du tournement et du désespoir physique et mentale d’Emma ; mais aussi la relation entre elle et son environnement, le vide et le changement de symbole.

Cet extrait parle en général de l’expression du tournement et du désespoir physique et mentale d’Emma. Celui ci est mis en valeur par la colère, la tristesse et l’incompréhension de Madame Bovary, grâce au point de vue interne on sait ce qu’elle ressent et on connaît ses faits et gestes.

Nous allons analyser ses sentiments. C’est un discours indirect libre, elle se pose des questions sur l’acte cela nous donne les pensée et la psychologie de Mme Bovary .Tandis qu’elle prête plus d’intention à la lettre, ses idées sont confondues, normalement cela devrait faire l’effet inverse, elle devrait mieux les comprendre, ce qui nous montre bien qu’elle est perturbée. Aussi par l’accumulation de trois sens : la vue, l’ouï et le touché qui sont tous les trois employés à l’imparfait, ce qui renforce l’idée de tristesse et la mélancolie « elle le revoyait, elle l’entendait, elle l’entourait », on

en relation

  • Étude de la parenthé entre la civilsation égyptienne et le reste de l'afrique
    2429 mots | 10 pages
  • La conception du mariage
    460 mots | 2 pages
  • Etude de madame bovary de g.flaubert
    2503 mots | 11 pages
  • L'image du femme chez flaubert
    4626 mots | 19 pages
  • Fiche de lecture - "Madame Bovary", de Flaubert
    576 mots | 3 pages
  • Autonomie du roman de madame bovary
    1114 mots | 5 pages
  • Fiche De Lecture Mme Bovary
    3037 mots | 13 pages
  • Introduction flaubert ; madame bovary "j'adore la mer"
    265 mots | 2 pages
  • Madame bovay
    4972 mots | 20 pages
  • Madame bovary analyse
    3909 mots | 16 pages