La terre et le sang

Pages: 6 (1285 mots) Publié le: 26 novembre 2012
La terre et le sang
Mouloud Feraoun est un écrivain algérien d'expression française né le 8 mars 1913 à Tizi Hibel en haute Kabylie et assassiné à Alger le15 mars 1962.
Élève de l'école normale d'Instituteurs de Bouzaréah (Alger), il enseigne durant plusieurs années comme instituteur, directeur d'école et de cours complémentaire, avant d'être nommé inspecteur des centres sociaux. Feraouncommence à écrire en 1934 son premier roman, Le Fils du pauvre. L'ouvrage, salué par la critique obtient le Grand prix de la ville d'Alger. L'écrivain est abattu le 15 mars 1962 à Alger1, à quatre jours seulement du cessez-le-feu, par un commando de l'OAS (l'assassinat de Château-Royal).
-------------------------------------------------
Biographie[
Né le 8 mars 1913 dans le village de TiziHibel (ancienne commune mixte de Fort-National), son nom est Aït-Chabane, Feraoun étant le nom attribué par l'état-civil français. Il fréquente l'école deTizi Hibel à partir de l'âge de 7 ans.
En 1928, il est boursier à l'école primaire supérieure de Tizi-Ouzou. En 1932, il est reçu au concours d'entrée de l'école normale de Bouzaréah Alger (actuelle École normale supérieure de lettres et scienceshumaines). Il y fait la connaissance d'Emmanuel Roblès. En 1935, il est nommé instituteur à Tizi-Hibel où il épouse sa cousine Dehbia dont il aura 7 enfants. En 1946, il est muté àTaourirt Aden. En 1952, il est nommé directeur du cours élémentaire de Fort-National. En 1957, nommé directeur de l'école Nador de Clos-Salembier, il quitte la Kabylie pour les hauteurs d'Alger.
En 1951, il est en correspondanceavec Albert Camus, le 15 juillet, il termine La Terre et le Sang, récompensé en 1953 par le Prix du roman populiste.
En 1960, il est inspecteur des centres sociaux (créés sur l'initiative de Germaine Tillion) à Château-Royal près de Ben-Aknoun. Avec cinq de ses collègues, dont l'inspecteur d'académie Max Marchand, c'est là qu'il est assassiné par l'OAS le 15 mars 1962 à quatre jours ducessez-le-feu.
Mouloud Feraoun a commencé son premier roman autobiographique Le fils du pauvre en 1939 ; il n'est publié qu'en 1950 à compte d'auteur. Ce n'est qu'en 1954 que Le Seuil le publie, expurgé des soixante-dix pages relatives à l'école normale de Bouzaréah.
Les éditions du Seuil publient, en 1957, Les chemins qui montent, la traduction des Poèmes de Si Mohand étant éditée par les Éditions deMinuit en 1960. Son Journal, rédigé de 1955 à 1962 est remis au Seuil en février 1962 et ne sera publié qu'après sa mort.
Bibliographie de l'auteur 
Mouloud Feraoun (1913-1962) écrivain algérien d'expression française qui loin des évocations traditionnelles de l'orient mythique, s'est attaché à être le témoin réaliste de déchirements de l'Algérie contemporaine. Originaire de la grande Kabylie,Mouloud Feraoun connaît une enfance misérable, élève boursier, il devient instituteur puis directeur d'école. Il est sauvagement assassiné par l'O.A.S près d'Alger, en 1962 alors même qu'il occupait les fonctions d'inspecteur des centres sociaux.
Dans ses récits Feraoun dépeint la grandeur est la souffrance du peuple berbère, ses récits témoignent par ailleurs d'un souci de réalisme proche de laprécision documentaire. Il en est ainsi de son autobiographie, un de ses grands succès de librairie 
1. Le fils du pauvre en 1950 
2. La terre et le sang en 1953 
3. Les chemins qui montent en 1957 
4. L'anniversaire en 1959 
5. recueil de réflexions et d'anecdotes intitulé ((jour de Kabylie en 1954 ))
6. journal 1955-1962, consacré notamment à la guerre, publié après sa mort.

Description del'ouvrage 
La couverture du roman contienne une image d'une colline au milieu, sur la première page, il ya le nom de l'auteur en haut écrit en noir, au milieu, le titre de l'œuvre écrit en noir et en caractère gras et en bas le nom de la maison d'édition. Sur la dernière couverture, il ya un petit résumé du roman, plus deux petit passages du roman. Un peu plus bas ISBN (International Standard...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la terre et le sang
  • la terre et le sang
  • la terre et le sang
  • Mouloud feraoun la terre et le sang
  • Sang
  • Sang
  • Sang par sang
  • Le sang

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !