La théorie de la régulation

Pages: 22 (5383 mots) Publié le: 14 avril 2011
[pic]

UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL
FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES,
ECONOMIQUES ET SOCIALES
RABAT

Master de recherche en Sciences Economiques
Semestre 1

Préparé par : Sous la direction de :

Année Universitaire : 2010 / 2011

Introduction générale :

La théorie de la régulation a émergé dans les années 1970 en France et quiexiste toujours actuellement. Son inscription théorique initiale est une double référence à Marx et à Keynes. Ses pères fondateurs sont Aglietta et Robert BOYER.

Boyer définit la notion de régulation : "On qualifiera de mode de régulation tout ensemble de procédures et de comportements, individuels et collectifs, qui a la triple propriété de : reproduire les rapports sociaux fondamentaux àtravers la conjonction de formes institutionnelles historiquement déterminées, soutenir et piloter le régime d'accumulation en vigueur, assurer la compatibilité dynamique d'un ensemble de décisions décentralisées"(1986, p 54).
Aglietta précisera dans la postface de son ouvrage «Régulation et Crises du capitalisme qu’un « mode de régulation est un ensemble de médiations[1] qui maintiennent lesdistorsions produites par l’accumulation du capital dans les limites compatibles avec la cohésion sociale au sein des nations ». (1998, p 412).
En effet, la compréhension de ce sujet va nous permettre d’appréhender les principaux enjeux qui caractérisent la théorie de la régulation, notamment dans sa forme la plus récente à savoir l’institutionnalisation.

Pour comprendre cette théorie, il s’avèrenécessaire de faire appel à certains concepts qui ont trait aux :
• Cycles économiques
• Crises du système capitaliste
• Intervention de l’Etat à travers la politique budgétaire et la politique monétaire
• La libéralisation des années 80
• L’institutionnalisation

Un cycle en économie est un concept qui définit les fluctuations de l’activité économique en les décomposant enune succession de phases clairement identifiables qui se répètent dans le temps de manière ordonnée.

Un cycle économique est caractérisé de quatre phases à savoir : l’expansion ( la crise ( la dépression ( la récession et la reprise.

Les tentatives d’appréciation de la période des cycles (c-à-d de leur durée) ont abouti essentiellement à distinguer trois types de cycles (nommés selon le nomdu découvreur) :

Cycles de 40 mois ou KITCHIN, qui sont liés à la politique des entreprises en terme de variation des stocks de produits finis.

Cycles de 8 à 10 ans ou JUGLAR (c’est le cycle le plus classique), ils sont essentiellement motivés par des causes conjoncturelles qui influent sur le comportement à cours terme des agents économiques. (Investissement, consommation…)

Cycles de 50ans ou KONDRATIEF, c’est l’innovation qui est à l’origine de ce type de cycle. La phase de hausse est générée par la diffusion de l’innovation dans la sphère économique, la phase de ralentissement traduit la fin de l’impact de ces innovations sur la structure de l’économie.

L’existence des cycles en économie explique le caractère cyclique des crises du modèle capitaliste.

Pour comprendre cecaractère cyclique, nous allons prendre l’exemple des crises qui ont marqué le 20ème siècle et le début du 21ème siècle.
Les deux grandes crises économiques qui ont traversé le système capitaliste pendant le dernier siècle ont été interprétées comme des crises des modes de régulation du système économique capitaliste sans le remettre en cause en tant que système économique et social puissant. Eneffet, la crise des années trente a remis en cause les mécanismes d’autorégulation du marché. Alors que la crise des années soixante-dix a remis en cause le mode de régulation par l’Etat, basé sur le fordisme en tant que régime d’accumulation et de consommation et le taylorisme en tant que système technologique et d’organisation.

• La crise des années trente : une remise en cause de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La theorie de la regulation
  • La theorie de la regulation
  • theorie régulation
  • Théorie de la régulation
  • La théorie de régulation
  • Théories économiques comparées crise et régulation : adam smith
  • La régulation
  • Régulation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !