La théorie du consommateur

Pages: 6 (1413 mots) Publié le: 16 novembre 2014
Economie - Travaux dirigés

DUT-TC Première année – semestre 1

TD 1 :

Théorie du consommateur

I. L’homo-oeconomicus
Document 1 : "Dans quel monde allons-nous vivre?"
Le JDD – 2 septembre 2012
L’économiste Daniel Cohen livre sa vision du bien-être dans son dernier
ouvrage « Homo economicus, prophète (égaré) des temps nouveaux ».
La recherche du bonheur habite l’homme du début à lafin de sa vie. Le
constat est clair : le niveau de richesse d’une nation ne dit rien du
bonheur des peuples. On est obligé de passer des courbes aux cœurs pour
en comprendre la raison. Il faut tenir compte de la complexité d’un
homme universel et éternel composé de pulsions et de désirs.
Les enquêtes se succèdent et se ressemblent. L’augmentation du revenu par tête
n’entraîne pasl’augmentation du bonheur par tête. Consommation de psychotropes, nombre d’épisodes
dépressifs au cours d’une vie, tentatives de suicide chez les jeunes. Les indicateurs sont au rouge dans les
sociétés riches. Le bonheur a tendance à stagner ou à régresser. Les explications avancées par Daniel Cohen
sont profondes. Les humains ont des difficultés à atteindre le bonheur car ils s’habituent à tout : on veutaller
de l’avant. Les humains ont des difficultés à atteindre le bonheur car ils se comparent à tous : on veut gagner
plus que son entourage. On retiendra le portrait pascalien d’un homme anxieux et envieux. On catalogue, on
classe, on compare, on consomme. "Le mieux l’emporte sur le bien."
Daniel Cohen rapporte une anecdote tirée des Stratégies absurdes (Le Seuil, 2009), de Maya Beauvallet. Ledirecteur d’un centre de transfusion sanguine décide d’offrir une prime aux donneurs de sang dans l’idée
d’accroître ses stocks. Le résultat est inverse. Leur nombre décroît. Les donneurs veulent, non pas gagner de
l’argent, mais se sentir utiles. "L’homme moral quitte la salle quand l’Homo oeconomicus y entre." On
l’oublie de plus en plus. L’employé marchant à la prime n’est pas l’employémarchant à l’estime. Gagnepain et savoir-faire font mauvais ménage. L’homme a besoin de sens. L’économiste montre combien la
bonne marche des sociétés doit s’accompagner d’une prise en compte des comportements moraux des
salariés. Il faut trouver un juste milieu entre rivalité et générosité. Les exemples sont nombreux pour prouver
que l’homme n’est pas seulement motivé par la comparaison et larétribution. Il est plus complexe qu’on
aimerait nous le faire croire. Il est fait d’intérêt et d’idéaux. La bonté prend parfois le pas sur le bonus.
Daniel Cohen prône un monde éthique et pragmatique où "coopération" et "compétition" se maintiennent en
équilibre. La société informatique a dessiné un individu nouveau. L’avènement du numérique a fait reculer
la "distance de sécurité" (HannahArendt) entre soi et les autres introduite par la naissance du monde
moderne. Mort de l’intimité et droit à l’anonymat. On vit sous un regard extérieur. L’estime des autres a
remplacé l’estime de soi.
1. Pourquoi « l’augmentation du revenu par tête n’entraîne pas l’augmentation du bonheur par tête » ?
2. En quoi cela remet-il en cause l’homo-oeconomicus ?
3. Pourquoi la démarche du directeur d’uncentre de transfusion sanguine donne-t-elle les résultats
inverses à ceux escomptés ?
4. En quoi cela remet-il en cause l’homo-oeconomicus ?
5. Quelles sont les implications économiques et sociales du fait que selon l’auteur, « l’estime des autres
a remplacé l’estime de soi » ?
Document 2 : La bataille d’un prix Nobel pour un homo oeconomicus plus raisonnable que rationnel
Le Temps -mercredi 07 décembre 2011

Tandis que l’Europe s’enfonce dans la récession, les critiques pleuvent sur les
économistes et sur leurs méthodes. L’offensive vise généralement l’homo
oeconomicus, cet être rationnel, égoïste et qui ne modifierait jamais ses
préférences, si l’on en croit l’économie classique. Un adversaire réputé de cette
approche, le prix Nobel d’économie 2002 Daniel Kahneman,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie consommateur
  • Théorie du consommateur
  • La théorie du consommateur
  • Théorie du consommateur
  • Théorie du consommateur
  • La théorie du consommateur
  • La théorie du consommateur
  • Théorie du consommateur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !