La tragédie grecque chez aristote

Pages: 5 (1229 mots) Publié le: 13 février 2013
La tragédie grecque chez Aristote,

La tragédie nait au Vème siècle avant J.-C. dans la Grèce antique. Lors des fêtes dédiées à Dionysos, dieu du vin et du théâtre (entre-autre), on avait pour coutume de faire des représentations théâtrales en son honneur. La tragédie s’oppose à la comédie par son sujet noble, grave et par son dénouement malheureux. A l’époque de la Grèce antique les pièces detragédie étaient considérées comme des cérémonies à la fois religieuses et civiques, tous les citoyens pouvaient donc y assister gratuitement. D'après Aristote, le héros tragique doit inspirer terreur et pitié, la crainte pour soi-même, la pitié pour autrui. Pour cela, il ne doit être ni tout à fait coupable ni tout à fait innocent.
La tragédie a notamment une fonction morale. S'identifiant auxhéros, le spectateur éprouve, en même temps qu'il les rejette, des passions génératrices de souffrance : c'est ce qu'on appelle la catharsis (ou purgation des passions). Dans un premier temps nous discuterons le but de la tragédie grecque selon Aristote, ensuite de la tragédie comme art en y introduisant la notion de mimesis.

I) La tragédie grecque selon Aristote,
1) LA CATHARSIS :
PourAristote le but de la tragédie grecque est la catharsis, autrement-dit la purgation des passions. Le spectacle tragique suscite principalement chez le spectateur un sentiment de pitié et de crainte, ce qui l’amène à une purgation de ses mauvais penchants. L’effet cathartique consiste à faire goûter au spectateur des conflits dans lequel se débattent les personnages pour nous en dégouter.
L'hommenaît inachevé, sans nature qui le règle spontanément. D'où la nécessité d'une régulation qui peut se faire, entre autres, par le biais de l'art. Les passions mauvaises, comme les humeurs mauvaises peuvent alors être considérées non comme un matériau à structurer, mais comme un fait inévitable chez l'homme, auquel il convient de donner issue. Aristote prend les hommes tels qu’ils sont et cherchemodestement à les rendre un peu moins mauvais, par le chemin l’art, de la tragédie. L’art joue son rôle à travers la fameuse théorie de la catharsis, il ne s’agit en aucun cas de « domestiquer » les passions mauvaises mais d’aider l’homme en lui donnant l’occasion de le purger desdites passions. Freud parlait aussi de cette notion en décrivant le déplacement, sur un objet de substitution, desaffects qui ne peuvent et ne doivent s’exprimer dans la vie réelle. Pour cela il vise à détourner du réel des situations criminelles à l’aide de l’imaginaire ; les spectateurs des tragédies prennent plaisir à voir des scènes qui leur seraient insoutenables dans la vie quotidienne : c’est peut-être dans cette esthétisation que les sentiments peuvent se purifier.

2) La tragédie grecque comme« machine infernale » (Cocteau)

La tragédie met en scène un univers sans espoir, des personnages confrontés à leur impuissance, enfermés dans un piège existentiel. Le personnage tragique apparaît toujours comme la victime de forces qui le dépassent et face auxquelles il ne peut lutter.
La tragédie est l’imitation d’une action noble, elle est dirigée par la praxis qui désigne aussi bien l’acte queles conséquences de l’acte. L’acteur tragique revendique la responsabilité de son acte et en assume toutes les conséquences. Prenons l‘exemple de la tragédie Antigone, lorsque Créon apprends qu’Antigone a désobéit à sa loi en essayant d’accomplir les rites funéraires de son frère Polynice ; «Créon : Et toi, toi qui restes là, tête basse, avoues-tu ou nies-tu le fait? Antigone : Je l’avoue et n’aiegarde, certes, de le nier » ; l’acte du héros tragique crée un acte de valeur appelé « spoudain bos » dont Aristote parle fréquemment dans La Poétique. Ce terme à diverses significations, il est donc difficile de lui donner une seule définition mais nous pourrions qualifier « spoudaios » de digne, valeureux ou vertueux. Nous pouvons remarquer que dans la tragédie nous y retrouvons toujours...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • tragédie grecque
  • La tragedie grecque
  • La tragédie grecque
  • Tragédie grecque
  • Tragédie grecque
  • La tragédie grecque
  • Tragédie grecque
  • Tragédie grecque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !