La tragedie

403 mots 2 pages
Qu’est-ce qu’une tragédie ?

L’ORIGINE de la tragédie remonte au théâtre grec antique : Elle est née à Athènes (V av J.C) durant des fêtes où tout les citoyens assistaient. Cérémonies dédiées à Dionysos*.
*Dionysos : Dieu de la vigne, du vin et des excès. Plus particulièrement du théâtre et de la tragédie.
C’est le fils de Zeus (Roi des dieux) et de Sémélé (sémélé : Fille d‘Harmonie &Cadmos > fondateur de Thèbes)

La TRAGEDIE est souvent opposée a la COMEDIE.

Une tragédie est écrite en ALEXENDRINS (cf. cour : 12 syllabes). Elle doit respecter les règles de la bienséance (cf. pas de meurtre violent sur scène, ne doit pas choquer les spectateur : recourt aux tirades narratives) et de la vrai semblance (cf. cour : cela doit paraitre vrai) Ainsi que la règle des TROIS UNITEES (cf. cour : unité de lieu, de temps et d’action). Les registres principaux sont le PATHETIQUE (Cf. Cour : provoque la pitié du spectateur) et le TRAGIQUE (Cf. Cour : notion de fatalité/destin qui enchaine les personnages).

Elle est écrite en 5 ACTES :

1er : Exposition de la situation des personnages (avec scène d’exposition …)
2e : Apparition de l’élément perturbateur.
3e : Les personnages cherchent une solution pour échapper au drame -> tout semble être encore possible.
4e : L’action se noue définitivement : Il n’y a plus aucune chance d’échapper au destin.
5e : L’action se dénoue enfin mais entraîne avec elle la mort d’un (ou plusieurs) personnage(s).

Dans une tragédie,
• Les personnages sont des gens célèbres : personnages de rang élevé.
L’histoire se passe dans des temps reculés ou mythiques (antiquité Grecque ou Romaine).
Le dénouement principal est la mort de personnage(s).
On fait face à des personnages tragiques : Ils y a un combat contre la FATALITE. Ils sont placés devant ce qu’on appel un « DYLEMME TRAGIQUE ». Ils ne peuvent éviter un dénouement malheureux. ( Dans le cas ou il y a une fin heureuse, il s’agit de ce qu’on appel une TRAGICOMEDIE > Style

en relation

  • La tragédie
    1673 mots | 7 pages
  • Tragédie
    2332 mots | 10 pages
  • Tragédie
    980 mots | 4 pages
  • La tragédie
    504 mots | 3 pages
  • La tragédie
    693 mots | 3 pages
  • La tragédie
    317 mots | 2 pages
  • La tragédie
    715 mots | 3 pages
  • La tragédie
    377 mots | 2 pages
  • La tragédie
    333 mots | 2 pages
  • la tragédie
    420 mots | 2 pages